Diario Judío México - Pourquoi cette haine ?

S’il y a une chose que je reconnaissais aux palestiniens c’était leur imagination ! Leur imagination à détourner des belles inventions au service de la destruction !

A ma connaissance leur dernière innovation était les cerfs-volants incendiaires. Et bien non ! Ça ne vient même pas d’eux.

Je suis tombée par hasard sur un article parlant du projet Fugo (nov-44 /av 1945).

Le projet « Fugo » est une campagne de bombardement des cotes nord-américaines par les japonais pendant la seconde guerre mondiale à l’aide de ballons à gaz lâchés des cotes japonaises.

Ces ballons gonflés à l’hélium étaient chargés de bombes incendiaires. Ils dérivaient grâce aux courants d’altitude et devaient s’écraser et exploser 10000 kms plus loin. Leur objectif était les villes américaines et canadiennes, les forêts et les fermes. Sur plus de 9000 ballons lâchés moins de 500 arriveront sur le continent nord-américain et la plupart n’exploseront pas.

Ça vous rappelle quelque chose ?

Malheureusement l’efficacité des cerfs-volants palestiniens est autrement plus élevée et aujourd’hui dans l’indifférence onusienne générale plus de 730hectares sont toujours dans les flammes.

C’est d’ores et déjà une catastrophe naturelle sans précédent.

La première fois que j’ai mis les pieds en Israël c’était avec un groupe du KKL pour retirer les arbres et buissons détruits par les Scuds dans le nord du pays. J’ai dû retirer des arbres plantés depuis 50 ans qui avaient permis d’enrichir cette terre si désertique ! Les plans de remplacement des conifères par des résineux étaient déjà en place. Mais avec ces feux c’était 50 ans de travail qui étaient anéantis ! Les hommes du KKL restaient dans leur forêt jour et nuit et lorsque la sirène retentissait, ils ne partaient pas se mettre à l’abri mais au contraire cherchait ou l’engin avait atterri pour stopper au plus vite le feu !

Quel grand écart entre un peuple qui pleure ses arbres et un peuple qui utilise ses enfants comme boucliers ! Je voudrais partager avec vous une pensée, une pensée et une prière pour tous ceux qui subissent cette haine sans fondement et sans fin !

Golda Meir disait « la paix viendra lorsque les arabes aimeront leurs enfants plus qu’ils nous détestent ». Je pourrai ajouter que la paix viendra lorsqu’ils aimeront plus la construction que la destruction !