Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

L’ambassadeur d’Arabie saoudite en Algérie, Dr Sami Abdullah Al-Saleh, a déclaré que le Hamas était une organisation terroriste. Selon lui, la seule solution est que le Qatar accepte toutes les revendications de l’Arabie saoudite et de ses alliés et cesse d’héberger et de financer les organisations terroristes.

L’ambassadeur a démenti les perspectives de normalisation des relations entre son pays et Israël, assurant que l’Arabie saoudite n’entretenait pas de relations diplomatiques ou économiques avec l’entité sioniste. L’interview, presque entièrement consacrée à la crise du Qatar, a été diffusée sur la chaîne télévisée algérienne Ennahar le 11 juillet 2017. Extraits :

Journaliste : Monsieur l’Ambassadeur, l’Arabie saoudite considère-t-elle le Hamas comme un mouvement terroriste ?

Sami Abdullah Al-Saleh : Bien sûr. Il est catégorisé… Dans ces circonstances, évidemment. S’il cherche à causer des problèmes, bien sûr qu’il est [une organisation terroriste].

Journaliste : Qu’en est-il du droit à la résistance, Monsieur l’Ambassadeur ?

Sami Abdullah Al-Saleh : Le droit à la résistance est garanti à l’OLP, et non à des gens assis dans un hôtel cinq étoiles au Qatar, d’où ils fomentent des complots. […]

Malheureusement, les dirigeants du Qatar continuent d’agir de façon totalement stupide et impudente. Ils ne respectent pas les accords ou ce que nous appelons les « liens fraternels ». Ils soutiennent les groupes extrémistes et les attentats en Arabie saoudite, à Bahreïn, aux Emirats arabes unis et en Egypte. […]

Nous parlons d’un changement de la politiquee [du Qatar], afin qu’il se conforme à la lutte contre le terrorisme. Ils doivent cesser de financer [le terrorisme] et s’engager à expulser les groupes terroristes hébergés au Qatar, que ce soit en Libye, en Égypte, au Pakistan ou ailleurs. Je crois que c’est très important. […]

Journaliste : Qu’est-ce qui vous dérange concernant la chaîne Al-Jazira ?

Sami Abdullah Al-Saleh : La réponse la plus simple serait de vous demander comment il se fait qu’Al-Jazira n’est pas présente en Algérie. Comment se fait-il qu’il n’y a pas de bureaux ou de journalistes d’Al-Jazira en Algérie ? À vous de me le dire. Al-Jazira sème la discorde. […]

Journaliste : Monsieur l’Ambassadeur, quelles sont les différentes manières de traiter la question du Qatar ?

Sami Abdullah Al-Saleh : Le Qatar doit accepter toutes nos demandes.

Journaliste : Ou bien ?

Sami Abdullah Al-Saleh : Ou bien nos pays opteront pour une aggravation des sanctions. […] L’Arabie saoudite ne peut entretenir de relations diplomatiques ou économiques avec l’entité sioniste. Le sujet est clos. Il n’est pas sujet à débat. […]