Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Nasser Al-Laham, rédacteur en chef de l’agence de presse de l’Autorité palestinienne Maan, a affirmé qu’il ne reconnaissait pas l’Etat ou les frontières d’Israël, qu’il a qualifié de « bête barbare ». Al-Laham, également directeur du bureau palestinien de la chaîne télévisée Mayadeen, a déclaré, concernant le transfert de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem : « Nous savons tous ce qui est arrivé à l’ambassade des Etats-Unis au Vietnam, et ce qui s’est passé après le bombardement de Saigon. Nous savons tous ce qui est arrivé à l’ambassade des Etats-Unis en Libye. » « Tel-Aviv », a-t-il ajouté, « nous reviendra, tout comme Hong Kong est revenue à la Chine. » Ses commentaires ont été diffusés par l’agence de presse Maan le 14 mai 2018, jour de l’ouverture de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem. Extraits :

Nasser Al-Laham : Israël n’est même pas un Etat et n’est pas digne de respect. Ces barrières ne sont pas des frontières qu’il faudrait respecter. Israël a agi de façon barbare. Par conséquent, le discours politique officiel, ainsi que le discours populaire, devrait être : « Nous avons affaire à une bête barbare » – pas avec « l’autre partie » ou avec « Israël ». C’est l’entité sioniste spoliatrice. Le droit au retour est le meilleur slogan qui a été lancé depuis 1993. La manifestation à Haïfa aujourd’hui met en lumière ceci : le droit au retour. Même s’ils construisent des gratte-ciel dans tout Jaffa et l’appellent  « Tel-Aviv », elle nous reviendra, tout comme Hong Kong est revenue à la Chine. […]

Quant à l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, nous savons tous ce qui est arrivé à l’ambassade des Etats-Unis au Vietnam et ce qui s’est passé après le bombardement de Saigon… Nous savons tous ce qui est arrivé à l’ambassade des Etats-Unis en Libye… Les ambassades des Etats-Unis sont le symbole de l’injustice dans le monde entier, durant les cent dernières années.