Dans un tweet posté mardi 21 décembre, le maire d’Alfortville (Val-de-Marne) Luc Carvounas (PS), a annoncé avoir pris un arrêté de délégation concernant l’élue municipale communiste (PCF) Dominique Lauret, qui n’est plus membre de la majorité depuis lundi.

« Ça ne parlait pas français »

La décision du maire d’Alforville fait suite aux propos que cette dernière avait tenus lors du conseil municipal du 14 décembre. La conseillère déléguée en charge de l’habitat indigne, avait dénoncé, au nom de la laïcité, la tenue de la fête juive d’Hanouka sur le parvis de l’hôtel de ville le 2 décembre dernier.

« Est arrivé plein de camions avec des orthodoxes qui ont crié des prêches dehors. […] Ils sont arrivés avec leur tenus et ça a prêché sur le côté de la mairie et ça ne parlait pas français », avait-elle notamment déclaré.

Le groupe La République en Marche avait posté le 15 décembre l’extrait vidéo de l’intervention de Dominique Lauret.

Le maire d’Alfortville et du PCF ont condamné les propos

Cet extrait du conseil municipal ne montrait pas la réaction de Luc Carvounas, qui condamnait aussitôt et « très fermement » la prise de parole de l’élu. « C’est un scandale, vos propos sont à la limite », ajoute le maire d’ Alfortville dans cette vidéo partagée par la majorité.

Serge Bergamini, le secrétaire du Parti Communiste Français de la section d’Alfortville a lui aussi condamné les propos de Dominique Lauret : « Ce sont des paroles antisémites clairement. On n’a pu qu’accepter la décision du maire. » Le secrétaire local du PCF ajoute :

"Elle ne connaît pas l'histoire d'Alfortville ni celle du Parti Communiste Français qui dans son essence même lutte contre le racisme et l'antisémitisme" Serge Bergamini, Secrétaire de la section locale du PCF

Serge Bergamini indique que des lettres d’excuses ont été envoyé aux membres du conseil municipal, tandis que les élus communistes prendront la parole lors de la prochaine réunion. « Des décisions seront prises après les fêtes » concernant la « camarade » Dominique Lauret, ajoute Serge Bergamini.

FuenteCrif

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorMenú de Shabat 24 Dic 2021
Artículo siguienteDescanse en paz Dr. Marcos Edgardo Azerrad Z`L