Diario Judío México -

Lors d’une cérémonie d’anniversaire du Fatah à Naplouse, Mahmoud Al-Aloul, vice-président du Fatah, a déclaré que le principal ennemi des Palestiniens était « l’occupation et l’Amérique » et a exprimé le désir d’union nationale de son mouvement. Un autre intervenant a promis que « le Fatah de la Brigade des Martyrs d’Al-Aqsa » reviendrait pour prendre les armes.

La maquette d’une colonie de peuplement israélienne a été mise à feu et un intervenant a précisé que le Fatah allait bientôt escorter les « criminels de guerre » à la Cour pénale internationale. La cérémonie a été diffusée sur la chaîne de télévision officielle de l’Autorité palestinienne le 5 janvier 2020. Extraits :

Mahmoud Al-Aloul : Nous le disons clairement : C’est un conflit entre nous d’une part, l’occupation et l’Amérique de l’autre. Notre principal ennemi est l’occupation et l’Amérique. A part cela, nous voulons former l’union nationale. C’est ce que nous faisons. […] Nous ne permettrons jamais à personne d’accepter ce que veut Trump pour Jérusalem. C’est pourquoi nous tenons à ce que Jérusalem et Gaza fassent partie de ce processus. […]

Autre orateur : Oui ! Fatah ! Fatah de la Panthère noire ! Fatah ! Faucons du Fatah ! Fatah des Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa ! Ils reviendront à leur promesse du passé. Ils prendront les armes. Nous escorterons les criminels de guerre à la Cour pénale [internationale]. C’est pour bientôt et ce sera avec notre soutien à tous.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV