Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Une conférence intitulée « L’Holocauste – plus grand mensonge de l’histoire moderne » s’est tenue en Jordanie et a été diffusée par la chaîne Al-Finiq (Jordanie) le 14 octobre 2019. Lors de la conférence, le chercheur et journaliste jordanien Muwaffaq Muhadin a exprimé des doutes sur le fait que des Juifs aient été brûlés dans des fours crématoires, pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le chercheur jordanien Mahmoud Awad a affirmé que la Solution finale des nazis visait en réalité à chasser les Juifs d’Allemagne, afin de se débarrasser de l’influence juive qui avait détruit la culture allemande et occidentale. Il a affirmé que le Zyklon B avait été utilisé pour purifier les vêtements, y compris les uniformes des prisonniers, des insectes et des maladies et que seuls des cadavres de prisonniers avaient été brûlés dans les fours crématoires. Awad a encore déclaré que les nazis n’avaient pas tué plus de 400 000 Juifs et que l’absence de cendres, de cadavres et d’ossements démontrait qu’il était peu plausible que les nazis aient tué des Juifs dans les fours. Extraits :

Muwaffaq Muhadin : Nul ne nie que des centaines de milliers de Juifs, et peut-être davantage, ont été tués pendant la Deuxième Guerre mondiale. Je dis « tués », et non « brûlés ». Il y a une différence entre être tué et être systématiquement brûlé. Le nombre de Tsiganes, par exemple, qui ont été tués [pendant la Seconde Guerre mondiale] est beaucoup plus élevé que le nombre de Juifs tués. L’armée russe et le peuple russes ont perdu 20 millions de personnes [dans la guerre]. Des millions de gens, issus de tous les peuples européens, ont été tués dans cette guerre. Les Juifs ont été tués tout comme les Allemands ont été tués. Des millions de gens ont été tués au sein de l’Allemagne nazie elle-même. Juifs comme non-Juifs ont donc été tués. […]

Mahmoud Awad : [Les nazis ont dit aux Juifs] : Nous vous encourageons à quitter ce pays. Partez, et emportez vos biens et votre argent avec vous. Partez et laissez-nous tranquilles. Nous ne voulons pas de Juifs en Allemagne. Cette influence [juive], qui a détruit la culture allemande et même la culture occidentale, nous n’en voulons pas dans notre pays. C’est ce qu’ils ont appelé la « Solution finale ». Pour les Allemands, la « Solution finale » signifiait chasser les Juifs d’Allemagne. […]

La vérité est qu’un gaz appelé « Zyklon B » a bien été utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale. Il était indispensable pour purifier les vêtements des insectes et des maladies, notamment le typhus. Pas moins de 25 millions d’uniformes de prisonniers ont été purifiés [avec le Zyklon B]. […]

On a prétendu que ce gaz aurait été utilisé pour l’extermination [des Juifs]. Des décès sont survenus, surtout à cause d’épidémies et parmi les personnes âgées. Beaucoup de gens sont morts dans les camps et leurs corps étaient conservés dans des pièces spéciales. Plus tard, ils ont été brûlés dans des fours crématoires. […]

Convenons que le nombre de gens tués à l’intérieur et à l’extérieur des camps se situe entre 600 000 et 800 000. Entre 600 000 et 800 000. Supposons que la moitié d’entre eux étaient juifs. Cela signifie que pas plus de 400 000 Juifs ont été tués pendant la guerre. C’est le nombre de Juifs qui sont morts – c’est-à-dire, qui sont décédés – pendant la Seconde Guerre mondiale. […]

Où sont passées les tonnes de cendres des fours crématoires ? Où sont-elles ? Ne reste-t-il plus rien ? Les corps se sont-ils envolés ? Les chambres à gaz se sont-elles envolées ? N’y a-t-il plus de traces dans les fours crématoires ? Pas d’ossements, pas de corps, rien ? Cela n’a aucun sens. […]

Goebbels, le ministre nazi de la Propagande, disait : Mentez et mentez encore, jusqu’à ce que les gens vous croient. Les Juifs disent : Mentez et mentez encore, jusqu’à y croire vous-mêmes.