Diario Judío México - Le 8 juillet 2016, Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a diffusé un enregistrement audio de Yahya Abou Al-Hummam (alias Jamal Ukasha), commandant de sa branche du Sahara, dans lequel il dénonce l’occupation du Mali par la France et l’aide qu’elle reçoit des armées locales. Il menace la France et les Etats-Unis, déclarant que les moudjahidines ne resteront pas sans rien faire face aux attaques des « adorateurs de la croix » contre les musulmans, tout en notant que « le combat est à présent arrivé » et qu’il se poursuivra jusqu’à ce que ces pays retirent leurs armées de toutes les terres musulmanes.

Abou Al-Hummam rappelle aux Maliens la guerre des moudjahidines contre l’« occupant français ». Il dénonce également les armées de la région qui collaborent avec la France et ses forces sur le terrain, au lieu de rejoindre le djihad contre elle. Il note que, sans la collaboration de ces armées, la France n’aurait pu occuper le Mali et conserver son influence dans d’autres pays de la région.

Sur la menace posée par la France aux musulmans de la région, Abou Al-Hummam affirme que le « diabolisme et la corruption de la France croisée » se ressentent dans la région depuis plus de deux siècles, depuis le début de sa colonisation.

[…]

Ceci est un extrait de document JTTM (Jihad and Terrorist Threat Monitor) réservé aux services abonnés. Pour plus d’informations, contacter [email protected].


SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.