Des imams européens condamnent les attentats de Bruxelles, et rappellent : Nous avons gouverné Al-Andalus avec bienveillance, sauvé les juifs des nazis

Por:
- - Visto 161 veces

Dans différents sermons prononcés le 25 mars 2016, des imams européens ont condamné les attentats de Bruxelles. Dans une intervention à la mosquée Al-Muhajirin à Bonn, cheikh Khaled Hanafi, dirigeant du Conseil des imams d’Allemagne et doyen du Europäisches Institut für Humanwissenschaften, déclare que les attentats ont été utilisés pour diaboliser la communauté musulmane en Europe. Hanafi, membre du Conseil européen de la fatwa et de la recherche [proche des Frères musulmans], ajoute qu’il est dangereux de pratiquer le deux poids deux mesures, lorsque « le sang européen est jugé plus précieux que le sang arabe ».


Cheikh Al-Hussain Younous, imam de la mosquée Badr à Amsterdam, déclare que la domination islamique sur Al-Andalus [territoires de la Péninsule ibérique et de la Septimanie] était bienveillante envers les non-musulmans, ajoutant que lorsqu’on a demandé au sultan au pouvoir au Maroc de livrer les juifs aux nazis, il a refusé de s’exécuter.

Extraits :

Mosquée Al-Muhajirin, Bonn

L’imam Khaled Hanafi : Nous avons tous suivi les explosions et les événements sanglants qui ont eu lieu à Bruxelles cette semaine. Nous condamnons ces événements, qui visaient des civils innocents, des femmes et des enfants. Certains parmi ceux tués ou blessés pourraient même être des musulmans. Mes frères, les opérations terroristes et les attaques violentes doivent être condamnées, peu importe qui les perpètre et où elles se tiennent, car des gens innocents qui n’ont rien fait de mal y sont tués. Nous rejetons ce qui s’est passé à Bruxelles et à Paris, tout comme nous rejetons les meurtres et les [actes] terroristes qui se déroulent en Syrie, en Irak, en Egypte, et ailleurs dans le monde. Le grand danger est que les médias et la communauté internationale pratiquent le deux poids, deux mesures, effectuant une distinction entre les différents cas de meurtres et de terrorisme, au lieu d’attribuer la même valeur au sang [versé en différents lieux], le sang européen étant jugé plus précieux que le sang arabe.

[…]

Ce deux poids, deux mesures fait partie des raisons de la crise, et du sentiment d’injustice parmi les jeunes et la population en général. Nous devons tous nous accorder sur la criminalisation, l’interdiction et le rejet de tels événements, et sur le fait que nous ne devons jamais les justifier, en aucune circonstance.

Cependant, dans le même temps, les pays européens doivent cesser de contribuer à enterrer les espoirs et les rêves des jeunes et des sociétés [musulmanes], et d’attaquer la démocratie dans certains de ces pays [arabes], et doivent cesser de participer au meurtre de civils innocents ou de fermer les yeux [devant cela]. Comme le disent les analystes, c’est l’une des causes des événements violents dont nous sommes témoins.

Un autre grand danger concernant ces événements est la diabolisation de tous les musulmans en Europe, si en effet, il s’avère que les auteurs étaient des musulmans, au lieu de blâmer uniquement les responsables eux-mêmes. Cela pourrait conduire à une législation et à des mesures contre tous les musulmans d’Europe. De nombreux cas de meurtres violents et de terrorisme ont eu lieu en Europe. Vous vous souvenez peut-être du copilote allemand qui s’est suicidé, tuant la totalité des 150 passagers à bord, y compris quelques musulmans. Cet événement odieux a été traité comme un acte commis par un individu, qui avait peut-être des motivations psychologiques compréhensibles à nos yeux, qui l’ont poussé à commettre cet acte, tout comme divers autres crimes commis avant cela. Pourquoi aucune généralisation n’a été faite ni aucune loi spéciale promulguée contre un certain groupe de la société, lorsque l’auteur n’était pas un musulman ?

[…]

Mosquée Badr, Amsterdam

Cheikh Al-Hussain Younous : Cet événement qui s’est produit – si son auteur est un musulman – est rejeté par la charia, par nos normes, notre logique et notre religion. Si son auteur n’est pas un musulman, nous le rejetons tout autant.

[…]

L’islam rejette ce type d’acte criminel. L’islam rejette les meurtres injustes. Si certains en Occident attribuent ces actes à l’islam, nous leur disons : la religion musulmane est innocente de tels actes. L’islam est la religion de la paix et de la coexistence.

[…]

Les musulmans ont vécu à Al-Andalus pendant huit siècles. L’islam a gouverné Al-Andalus pendant huit siècles. Tous ceux qui adhèrent à d’autres religions témoignent que leur plus belle et plus glorieuse époque était sous la domination islamique à Al-Andalus. Les juifs qui vivaient dans les pays musulmans, pas seulement au Maroc, mais aussi en Egypte, en Algérie, Tunisie et au Yémen, témoignent n’avoir rencontré que bienveillance de la part des musulmans. Ceux d’entre eux qui sont honnêtes en témoignent. Même au temps du nazisme, lorsque Adolf Hitler, ce dictateur tyrannique, tuait et massacrait… Il n’était pas musulman, bien évidemment… Quelques pays musulmans, y compris le Maroc… On leur a demandé de livrer les juifs vivant au Maroc aux nazis. Mais le sultan alors au pouvoir au Maroc a refusé de le faire.

[…]

C’est cela l’islam. Si les Occidentaux veulent comprendre la vérité sur l’islam, ils devraient l’étudier, au lieu de regarder l’auteur d’un attentat ou d’un meurtre, puis de porter un jugement sur l’islam comme étant une religion de terrorisme. Si les auteurs des attentats pensent qu’ils sont musulmans, nous leur disons que ce n’est pas l’islam. Ce que vous pensez être l’islam n’est, en réalité, pas l’islam. L’islam ne vous ordonne pas de faire une telle chose. Nous condamnons fermement un tel acte.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Acerca de MEMRI

El Instituto de Investigación de Medios de Información en Medio Oriente (MEMRI) explora el Medio Oriente a través de los medios informativos de la región.

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.


El tamaño máximo de subida de archivos: 300 MB. Puedes subir: imagen, audio, vídeo, documento, hoja de cálculo, interactivo, texto, archivo, código, otra. Los enlaces a YouTube, Facebook, Twitter y otros servicios insertados en el texto del comentario se incrustarán automáticamente. Suelta el archivo aquí

Artículos Relacionados: