Diario Judío México -

Le président Recep Tayyip Erdogan et le ministre des Affaires religieuses de la Turquie, Ali Erbas, ont pris la parole lors d’une cérémonie commémorative tenue le 18 juin 2019 en Turquie en l’honneur de l’ancien président égyptien Mohamed Morsi, décédé la veille. Erbas a qualifié Morsi de martyr et a prié Allah de donner aux enfants et aux jeunes Turcs la possibilité de prendre pour modèles des gens comme Morsi. Erdogan a déclaré qu’il pensait que Morsi, qu’il a qualifié de « martyr », ne serait pas mort de mort « naturelle », et que le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi est un faible lâche, un tyran et un meurtrier qui mérite de brûler en Enfer.

Il a également reproché à l’Occident de garder le silence sur la mort de Morsi et a déclaré qu’il existe en Turquie des individus du même type que Sissi, qui le menacent du même sort que celui qu’a connu Morsi. Erdogan a mis en garde le public contre ces gens, déclarant : « S’ils comprenaient le martyre, ils ne diraient pas ces choses-là. »

La foule a scandé plusieurs slogans, notamment : « A bas le règne de l’armée », « Allah est notre objectif », « Le prophète Mahomet est notre modèle », « Le Coran est notre constitution », « Le djihad est notre voie », « La mort pour Allah est notre plus haute aspiration » et « Khaybar, Khaybar, ô juifs, l’armée de Mohammed reviendra ».

Ce vidéoclip a été mis en ligne sur la chaîne YouTube du ministère turc des Affaires religieuses et par TicToc by Bloomberg. Extraits :

Ali Erbas : Dans le Saint Coran, notre Seigneur nous dit que chaque âme goûtera à la mort. Certains goûteront à la mort dans leur lit et d’autres tomberont malades et mourront, mais certains goûteront à la mort en buvant l’élixir du martyre. Certains martyrs meurent en martyrs sur le champ de bataille des soldats, brandissant leur épée contre les ennemis et les tyrans, certains martyrs – des hommes, des héros – passent leur vie à proclamer la vérité contre les tyrans, et c’est ainsi qu’ils meurent en martyrs. Le défunt Mohamed Morsi a terminé sa vie et a bu l’élixir du martyre en proclamant ces vérités au visage des tyrans. Seigneur, accorde à tous nos jeunes – à tous nos enfants – la possibilité de grandir en considérant ce type de personnes comme des modèles, et accorde-nous la capacité de les élever en ce sens. […]

Recep Tayyip Erdogan : Comme vous le savez, hier soir, vers 19 heures, heure turque, lors d’un procès, Mohamed Morsi a rejoint notre Seigneur. Naturellement, il est intéressant de se demander s’il s’agissait d’un départ normal ou si d’autres situations sont en jeu. Personnellement, pour l’heure, je ne crois pas qu’il s’agissait d’une mort normale. Pourtant, ils sont tellement lâches qu’ils ne livreront pas le [corps] de Mohamed Morsi à sa famille. […]

Sissi poursuit ainsi sa cruauté. L’approbation des tribunaux égyptiens, qui ont récemment – en très peu de temps – condamné à l’exécution de plus de cinquante individus, jeunes et âgés… Sissi était à l’origine [de cela]. Ils ont amené sept jeunes ensemble pour les exécuter. Et, malheureusement, le monde entier a gardé le silence sur ces jeunes amenés pour être exécutés. Même si l’Union européenne dit que l’exécution est interdite, en assistant à une réunion en Égypte, malheureusement, ces pays membres de l’Union européenne se sont joints à ce tyran meurtrier, Sissi. […] Longue vie en Enfer pour ce tyran ! […]

Ces [gens] sont si faibles qu’ils craignent [même] le cadavre de Morsi, qui fut le premier président élu de l’Égypte. Ces [gens] n’ont pas de cœur. Comme ils n’ont pas de cœur, ils adoptent malheureusement la même position et la même attitude envers nous. Cependant, nous allons nous dresser la tête haute en tant que musulmans. Nous ne ferons jamais de concessions sur nos croyances. Nous connaissons [le verset coranique] : « Et ne dites pas de ceux qui sont tués dans le sentier de Dieu qu’ils sont morts. Au contraire ils sont vivants, mais vous en êtes inconscients. » Nous savons que [Morsi] compte actuellement parmi les martyrs. Même si, de temps à autre, les gens utilisent ce type d’expression : « Martyr de la démocratie. » Mes chers frères et sœurs, cela n’existe pas. Il ne peut y avoir de martyr de la démocratie. Et ici, Morsi a la qualité d’être le premier président égyptien élu démocratiquement. Mais eux, l’Occident, ne pouvaient tolérer cela. Et jusqu’à présent, avez-vous entendu quelque chose ? Non. Vous n’entendrez rien du tout. Aujourd’hui, grâce à notre ministère des Affaires religieuses, qui a pris des dispositions pour que des prières funéraires par contumace soient célébrées dans toute la Turquie, nous sommes dans un état de joie spirituelle car nous avons rempli notre devoir de musulmans. […]

N’oubliez pas : il y a aussi des Sissis dans ce pays. Des gens qui lui ressemblent. C’est pourquoi nous devons faire très attention. N’oubliez pas, certains m’adressent personnellement : « Vous connaîtrez le même destin que Morsi. » […]

Bien sûr, ces gens ne comprenaient toujours pas une chose. Ils ne comprenaient pas le martyre. S’ils comprenaient le martyre, ils ne diraient pas ces choses-là. […]

Homme : « A bas le règne de l’armée ! »

Foule : « A bas le règne de l’armée ! »

Homme : « A bas le règne de l’armée ! »

Foule : « A bas le règne de l’armée ! » […]

Homme : « Allah est notre objectif ! »

Foule : « Allah est notre objectif ! »

Homme : « Le Prophète est notre modèle ! »

Foule : « Le Prophète est notre modèle ! »

Homme : « Le Coran est notre constitution ! »

Foule : « Le Coran est notre constitution ! »

Homme : « Le djihad est notre voie ! »

Foule : « Le djihad est notre voie ! »

Homme : « Et la mort pour Allah est notre plus haute aspiration ! »

Foule : « Et la mort pour Allah est notre plus haute aspiration ! » […]

Homme : « Khaybar, Khaybar, ô juifs ! »

Foule : « Khaybar, Khaybar, ô juifs ! »

Homme : « L’Armée de Mohammed reviendra ! »

Foule : « L’Armée de Mohammed reviendra ! » […] « Ô rebelles, ô hommes libres, nous terminerons le voyage ! Ô rebelles, ô hommes libres, nous terminerons le voyage ! Ô rebelles, ô hommes libres, nous terminerons le voyage ! »

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV


SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.