Diario Judío México - Au début du siècle dernier, dans un foyer de la Nouvelle-Orléans, un esclave enfant du ghetto est né d’une mère prostituée et d’un père inconnu.

Il a attiré l’attention d’une famille pauvre mais chaleureuse d’immigrants Juifs de Russie, les Karnofskys.

Ce petit garçon qui avait une personnalité magnétique, s’attacha au père et l’aidait dans son travail avec son cheval dans le commerce de wagons pour le transport.

Les Karnofskys aimaient l’enfant, l’invitaient à leur table y compris le Chabbat et lui offrirent plus qu’un lit et un abri.
Ils lui ont donné cet amour dont il avait tant besoin et lui offrirent son premier instrument de musique qui grâce auquel il passa d’une enfance affamée à un monde dans lequel il est devenu un artiste de jazz renommé et un ambassadeur mondial de l’humanité.

a parlé fièrement et couramment Yiddish toute sa vie depuis son enfance et il a toujours porté une étoile de David autour de son cou.

Las opiniones expresadas aquí representan el punto de vista particular de nuestros periodistas, columnistas y colaboradores y/o agencias informativas y no representan en modo alguno la opinión de diariojudio.com y sus directivos. Si usted difiere con los conceptos vertidos por el autor, puede expresar su opinión enviando su comentario.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

Artículo anteriorHagode shel Peysekh (with a Socialist Twist)
Artículo siguiente¿Qué significa Pésaj?