Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Fathi Hammad, membre du Bureau politique du Hamas, a déclaré, dans un discours prononcé le 12 mars 2019 à l’occasion de la Marche du retour et diffusé sur la chaîne Al-Aqsa (Hamas/Gaza), qu’Israël disposait d’une semaine pour lever le blocus de la bande de Gaza et mettre en application les arrangements consentis avec le Hamas, car sinon les Palestiniens de Gaza, Cisjordanie et d’ailleurs pourraient recourir aux « nombreuses méthodes et aux moyens qu’ils ont dans leur manche » pour lui « exploser à la figure avec force ».

Il a précisé que, contrairement à ce que pense Israël, les Gazaouis ne sont pas rationnels et que s’ils meurent, ce sera avec honneur, en décapitant les Juifs et en les tuant avec des ceintures d’explosifs que le Hamas produit à plein régime dans des usines, selon ses dires.

S’adressant aux sept millions de Palestiniens à l’étranger, qui selon lui « s’échauffent » et « se préparent », Hammad a déclaré : « Nous devons attaquer tous les Juifs sur la planète Terre, les massacrer et les tuer. » Hammad a également encouragé les Palestiniens de Cisjordanie à acheter des couteaux pour trancher la gorge des Juifs, soulignant que les couteaux ne coûtent que cinq shekels. Il a ajouté : « Nous mourrons en nous faisant exploser et en tranchant la gorge et les jambes des Juifs. Nous les lacérerons et les taillerons en pièces, si Allah le veut ! » Extraits :

Fathi Hammad : Nous disons à l’ennemi sioniste qu’il dispose exactement d’une semaine, jusqu’à vendredi prochain. S’il ne lève pas le siège d’ici là et s’il ne met pas en œuvre les arrangements [consentis avec le Hamas]… Nous avons de nombreuses méthodes et des moyens dans nos manches, qui n’attendent que le feu vert pour exploser avec force à la figure de l’ennemi, si Allah le veut. Ils pensent que nous sommes rationnels. Eh bien, nous ne le sommes pas. Les gens de Gaza ne sont pas rationnels.

Depuis 70 ans à Gaza, l’ennemi sioniste essaie de modifier nos gènes. [Nos gènes] n’ont pas changé. Au contraire, ils ont même encore progressé, et ils sont prêts à exploser à la figure de nos ennemis, si Allah le veut. Vous avez une semaine, ô ennemi sioniste ! Si vous ne levez pas le siège… Eh bien, nous ne mourrons pas bras croisés. Nous ne mourrons pas de famine. Si nous mourons, ce sera en vous tuant et en vous décapitant, si Allah le veut. […]

Si vous ne levez pas le siège, nous exploserons à la figure de nos ennemis, si Allah le veut. Et l’explosion ne se produira pas seulement à Gaza ; elle se produira aussi en Cisjordanie et à l’étranger, si Allah le veut. Nos frères à l’étranger se préparent encore. Ils s’échauffent… Ils s’échauffent depuis un an et demi… Ô vous, les 7 millions de Palestiniens de l’étranger, assez d’échauffements ! Les Juifs sont partout ! Nous devons attaquer chaque Juif sur la planète Terre, nous devons les massacrer et les tuer, avec l’aide d’Allah. Assez d’échauffements ! […]

Et je dis à ceux qui se trouvent en Cisjordanie : combien de temps resterez-vous assis en silence ? Vous pouvez acheter des couteaux pour cinq shekels ! Combien vaut la gorge d’un Juif à nos yeux, ne vaut-elle pas cinq shekels, ou même moins ? […]

Par Allah, [les Juifs] seront tués par nos ceintures [d’explosifs], si Allah le veut ! Il y a de nouvelles usines de ceintures [d’explosifs], qui fonctionnent à plein régime. Quiconque en veut une peut attendre son tour… Tu peux en avoir une, et toi, et toi… Allez-y ! […]

Que les médiateurs et l’ennemi sioniste entendent ce message ! Si nous mourons, nous mourons, mais nous mourrons avec honneur, en attaquant et non en battant en retraite ! Nous mourrons en nous faisant exploser et en tranchant les gorges et les jambes des Juifs ! Nous les lacérerons et les taillerons en pièces, si Allah le veut.