Diario Judío México -

Dans une interview diffusée le 1er mai 2019 sur la chaîne de télévision Hiwar (Royaume-Uni), l’historien irakien Imad Al-Din Khalil a déclaré que les cas d’homosexualité déclarée étaient de plus en plus fréquents de nos jours et menaient à la désintégration, la destruction, et pour finir à l’anéantissement des nations, précisant que États-Unis ne seraient pas une exception. Il a précisé que l’homosexualité avait entraîné la chute de la France durant la Seconde Guerre mondiale, et avant elle celle de Rome et de la Grèce. Extraits :

Journaliste : Je me souviens que lorsque que j’ai commencé mes études universitaires dans les années 1970, l’homosexualité était peu commune, ou tout au moins illégitime et illégale. Les gens ne dévoilaient pas ce type d’orientation sexuelle. Aujourd’hui, l’homosexualité est protégée par la loi, et l’on ne peut la critiquer publiquement. Ils se sont convaincus – et essaient de convaincre les autres – que c’est une chose normale, et non une déviation. Est-ce là l’une des causes de la désintégration culturelle ?

Imad Al-Din Khalil : C’est l’aspect manifeste de la question. L’aspect caché est que ces scandales, qui s’accroissent de jour en jour tant en nombre qu’en diversité, désagrègent les capacités du peuple américain, et l’envoient à terme vers l’anéantissement. […] Cette orientation, qui semble être protégée par la loi…

Journaliste : Vous parlez de cette déviation…

Imad Al-Din Khalil : Oui, cette grande déviation mènera… tout comme elle a mené de nombreux pays européens – comme elle a conduit Rome, la Grèce et la France pendant la Seconde Guerre [mondiale] à… Elle mènera [l’Amérique] à sa destruction et à son anéantissement. […]

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV