Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Le général Hossein Salami, commandant en chef du CGRI, a déclaré dans un discours diffusé le 3 octobre 2019 sur la chaîne Ofogh (Iran) que la mise à l’écart des États-Unis dans les décisions politiques et sécuritaires de la région, le déclin accéléré de la domination occidentale et la paralysie des « régimes toiles d’araignée sur le point de s’effondrer » indiquent un « déclin du régime malfaisant de l’arrogance mondiale ».

Salami a encore déclaré que les « capacités de dissuasion » de la Révolution islamique étaient presque à leur apogée, qu’Israël ne représentait plus de menace pour l’Iran et que la moindre « erreur » de sa part serait sa dernière, car une nouvelle guerre dans la région le rayerait de la géographie politique mondiale. Extraits :

Hossein Salami : Aujourd’hui, avec la grâce et la puissance de Dieu et la sage direction de votre honneur [Khamenei], nous avons conquis des postes clés majeurs. Les lignes de communication de la Révolution islamique ont atteint une profondeur de plusieurs milliers de kilomètres. […]

La marginalisation de l’Amérique dans l’évolution sécuritaire et politique de la région, le déclin accéléré du régime de domination [occidentale] et la paralysie des régimes toiles d’araignée sur le point de s’effondrer, traduisent le déclin du régime malfaisant de l’arrogance mondiale, au centre duquel se trouve l’Amérique. Aujourd’hui, nos amis comme nos ennemis ont compris que les capacités de dissuasion de la Révolution étaient presque à leur apogée. Non seulement la réputation de menace et de pouvoir des États-Unis a décliné dans une large mesure, mais le régime sioniste ne constitue plus une menace. En d’autres termes, non seulement il est incapable de mettre en application toute menace viable, mais il sait que la moindre erreur de sa part serait sa dernière, car toute nouvelle guerre rayerait ce régime de la géographie politique du monde.