Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

L’ancien ministre jordanien de l’Education Ibrahim Badran a déclaré, dans une interview diffusée le 7 juillet 2019 sur la chaîne officielle de l’Autorité palestinienne, qu’Israël était un État plus raciste que discriminatoire. Selon lui, Israël exclut l’autre de façon hitlerienne et nazie.

Badran a affirmé que cette idéologie hitlérienne serait aussi bien l’apanage de la gauche que de la droite israélienne. Selon lui, la barbarie et le racisme d’Israël ont dépassé ceux d’Adolf Hitler, car Israël tuerait lentement, détruisant biens, patrimoine, culture et histoire d’un peuple, alors qu’Hitler ne faisait qu’exterminer.

Badran a estimé que les Juifs orientaux en Israël étaient également victimes de discrimination, ne pouvant accéder à des postes de haut rang ou circuler librement, et étaient critiqués pour leur manque de patriotisme. Le journaliste a souligné que le président palestinien Mahmoud Abbas avait évoqué les Juifs orientaux et la relation entre sionisme et nazisme dans sa thèse de doctorat. Extraits :

Ibrahim Badran : Ce que nous voyons en Israël aujourd’hui relève davantage du racisme que de la discrimination. Ce n’est pas seulement de la discrimination, c’est du racisme…

Journaliste : Dans ses fondements politiques…

Ibrahim Badran : au niveau des fondements politiques et idéologiques, qui se manifeste dans le rejet de l’autre d’une manière nazie et hitlerienne. Il s’agit d’un rejet consistant à tuer et à détruire l’autre, et pas seulement à s’y opposer. Ce rejet a été transmis d’un gouvernement israélien à l’autre, et d’un parti politique à l’autre. Même si les partis de droite sont légèrement différents, tous les partis appartiennent au camp raciste. […]

C’est un Etat barbare et raciste qui a dépassé ce qu’a fait Hitler. La différence est qu’Hitler a tué un grand nombre des personnes en peu de temps, tandis qu’Israël tue lentement et détruit la propriété des personnes, avec la protection de l’Occident. Il essaie aussi de tuer leur héritage et leur culture, et de falsifier leur histoire.

Il convient également de mentionner les Juifs orientaux en Israël, qui se portent très mal. Ils ne peuvent accéder à des postes élevés, ils ne peuvent aller où ils veulent, et sont montrés du doigt comme étant de mauvais patriotes, ou pas patriotes du tout.

Journaliste : Celui qui a le mieux écrit sur les Juifs, leur nature, leur arrivée [en Israël], leur façon de penser, et les possibilités de participation et d’intégration les concernant n’est autre que le président Mahmoud Abbas dans son livre sur les Juifs orientaux. Dans sa thèse de doctorat, il a également fait valoir la relation entre sionisme et nazisme.

Las opiniones expresadas aquí representan el punto de vista particular de nuestros periodistas, columnistas y colaboradores y/o agencias informativas y no representan en modo alguno la opinión de diariojudio.com y sus directivos. Si usted difiere con los conceptos vertidos por el autor, puede expresar su opinión enviando su comentario.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.


Artículo anteriorEl Festival Internacional de Cine Judío en México lamenta la pérdida del Ing. Jaime Liwerant Z”L
Artículo siguienteCheikh Naïm Qassem, chef adjoint du Hezbollah : Une guerre irano-américaine embraserait la région