Par N. Szerman et R. Sosnow*

 

Données

Site web https://democratieparticipative.club/

HôteCloudflare, Inc.

ISP: PDR Ltd. d/b/a PublicDomainRegistry.com

Réseaux sociaux et autres plateformesVkontakte,[1] TOR,[2], 8chan[3]

Emissions & podcasts: Wolfencast[4]

Forum: dempart (8chan)

Utilisateurs/abonnés/followersVK – 307 followers and 689 friends

Introduction : « Les juifs brûlent la France »

Pendant que la cathédrale Notre-Dame brûlait à Paris, le site Internet français Démocratie participative postait des articles accusant les juifs d’être à l’origine de l’incendie. Le premier article, mis en ligne le 15 avril 2019, était intitulé “Les juifs brûlent la France. »

L’article, signé du pseudo « Capitaine Harlock », principal contributeur du site et sans doute aussi son fondateur, reprenait des informations publiées sur Twitter et des photos de l’incendie, et accusait les juifs de l’avoir provoqué :”La cathédrale française la plus emblématique du pays a traversé mille ans d’histoire et a été dévorée par les flammes si rapidement, en plein jour et sous les yeux du monde entier. C’est en tous cas une parfaite allégorie : la France de toujours incendiée par les juifs”.

Plus bas, aux côtés d’une photo montrant l’ancien ministre de la Culture et actuel président de l’Institut du Monde arabe, Jack Lang, on peut lire : “Evidemment. C’est l’ultime mise en garde que Dieu nous envoie”.[5]

16 avril : « Avec la destruction de Notre-Dame, la haine génocidaire sémitique s’exprime plus clairement que jamais”.

Un autre post, mis en ligne le lendemain, également du Capitaine Harlock, se focalise sur les “manifestations de joie à l’annonce de la destruction par l’incendie d’une partie de Notre-Dame de Paris. Les juifs, tout d’abord, qui ne se départissent jamais, à la différence des Français contemporains, de leur mémoire tribale”.[6] Ce post est intitulé “Avec la destruction de Notre-Dame, la haine génocidaire sémitique s’exprime plus clairement que jamais”. Le post évoque l’absence alléguée de manifestations de tristesse chez les juifs face à l’incendie. Il aborde aussi la question d’une “France sémitisée et biologiquement altérée par le sang nègre”. Extraits :

 » Nous expliquons longuement, depuis l’origine, que la guerre actuelle se livre entre deux esprits irréductiblement opposés : le sémitisme d’une part et l’aryanisme d’autre part. L’aryanisme a le travail pour valeur fondamentale là où le sémitisme a le vol et la spéculation pour principe directeur. Le juif, d’Israël à la France en passant par l’Amérique, est comme excité, fiévreux à la vue de la destruction, des flammes… Au même moment et plus sûrement encore, avant ces juifs, avez-vous vu les mahométans ne pas cacher leur joie devant cet anéantissement…. Vous voyez ici se dérouler une mémoire homogène vindicative, qui n’est pas votre mémoire [c’est-à-dire celle des Français dits de souche]… »

L’article présente ensuite des tweets et des posts de Français juifs connus et d’autres personnalités juives ou apparemment juives dont les messages sont utilisés pour appuyer cet argumentaire.

« Ils veulent annihiler votre sang et votre lignée”

L’article se poursuit, avec le sous-titre “Ils veulent annihiler votre sang et votre lignée”, illustré d’une photo du massacre du Bataclan de novembre 2015 à Paris :

« Ce qu’expriment ces sémites, ce qu’ils veulent, ce n’est pas de détruire les pierres. C’est de détruire le sang qui pose sa marque sur ces pierres et qui excite la haine destructrice de l’esprit sémitique. Vous détruire physiquement mais plus encore, détruire vos enfants, c’est-à-dire la capacité pour l’esprit aryen de continuer à façonner le monde pour les millénaires à venir. D’exister. Tel est, en totalité, l’effort vers lequel tend le sémitisme. Ce qui importe, ce n’est pas d’être les propriétaires d’un temple, mais de rester le propriétaire vivant de la source d’où coule ce qui crée : le sang. Ce qui passe par l’écrasement de ceux qui veulent détruire ce sang.

Une France sémitisée et biologiquement altérée par le sang nègre ne produira plus rien réaliser de grand. Ni aucun état aryen qui échoue à se prémunir du sémitisme. Vénérer les pierres, c’est ne plus discerner l’esprit qui agit et qui seul importe réellement. Aryanisme contre sémitisme, culture contre sauvagerie, création contre destruction. Voilà l’affrontement que symbolise cette tornade de feu. Au destructeur sémite doit répondre le feu du bâtisseur aryen. Telle est notre exacte situation, la ligne de front sur laquelle nous sommes tous, nous, les porteurs du sang aryen venu du grand nord glacé”.

17 avril : « La destruction de Notre-Dame n’est pas un accident, mais un acte de guerre psychologique”

Dans un article paru le lendemain, 17 avril, [7] sous le titre « La destruction de Notre-Dame n’est pas un accident, c’est un acte de guerre psychologique », Captain Harlock écrit que “comme tout le monde, j’ai plutôt cru, au départ, à un accident. Un court-circuit ou une erreur commise par ouvrier sur le chantier. Un truc comme ça. Mais depuis hier émergent des témoignages d’experts familiers des lieux qui ont expliqué, tour à tour, qu’il n’y avait pas de travaux en cours. Simplement la mise en place des échafaudages.

L’expert ci-dessous va plus loin. C’est l’ancien architecte en charge de la cathédrale. Il donne le détail des mesures de contrôle. J’ai appris comme beaucoup que le toit était en fait surveillé 24 heures sur 24 par des gens qui disposaient de tout un système de détection très sophistiqué d’incendie. Cet architecte n’est pas un illuminé ni un ‘conspirationniste’ comme disent les médias juifs. Il s’en tient aux seuls faits, à son expertise et sa parfaite connaissance du site et il écarte clairement l’hypothèse de l’accident. Evidemment, il ne le dit pas en ces termes car il ne peut pas le démontrer. Il dit simplement que l’accident est impossible. De quoi découle la seule conclusion possible : c’est criminel. Ce témoignage fait suite à d’autres qui disent la même chose : pas de travaux en cours, aucun système électrique en usage, un contrôle strict des lieux. »

Captain Harlock rejette ensuite les accusations portées contre les djihadistes, en affirmant que “les juifs”, “un Etat étranger établi au cœur de notre Etat” sont peut-être coupables, tout comme le président turc Recep Tayyip Erdoğan et les Turcs, qui seraient motivés par la politique hostile du président français Emmanuel Macron, dirigé par les juifs, à leur égard :

« Ce qui est encore plus suspect, c’est l’empressement avec lequel le gouvernement tente d’enterrer toute hypothèse criminelle, avant même qu’une enquête commence. Tout ça est très, très louche. Je ne pense pas que ce soit des djihadistes de l’Etat Islamique. Ils auraient revendiqué cet acte à des fins de propagande. Je crois plutôt à un acte de sabotage et de démoralisation de masse. De la guerre psychologique menée par une entité hostile, intérieure ou extérieure.

Très honnêtement, je ne suis prêt à retenir que quelques options : Un état étranger hostile, des anarcho-marxistes, un acte isolé commis par un esprit dérangé. Je précise que je considère la juiverie comme un état étranger établi au cœur de notre état. Un état international doté de papiers français.

Pour dire le fond de ma pensée, j’hésite entre la juiverie et Erdogan… La position de Macron sur le génocide arménien a déclenché la fureur des Turcs… Et enfin Macron, en voulant complaire à ces juifs, nous a placés de fait du côté de la vermine marxiste kurde en Syrie. … Erdogan était déjà derrière le [massacre du] Bataclan, ce que les médias ne vous diront jamais. Mais Macron le sait et les flics le savent… Cet Etat français est tellement rongé par les Sémites de toutes sortes qu’il ne peut aller que d’un tortionnaire à un autre. Et ce n’est évidemment pas toute cette clique de partis inféodés aux juifs et des mahométans qui vont résoudre le problème…”

Pour plus d’informations sur le site Démocratie participative, consulter la première partie du rapport  ici

Lire le rapport en anglais ici

*N. Szerman est directrice du Département francophone de MEMRI ; R. Sosnow est rédactrice en chef de MEMRI.

Notes (les liens ne seront peut-être plus valides au moment de la mise en ligne du rapport. Les lecteurs peuvent retrouver les articles au moyen d’une recherche interne au site) :

[1] Vk.com/demopart

[2] Dp742web5fzh674o.onion

[3] 8ch.net/dempart/catalog.html#

[4] Wolfencast.com/channel/democratie-participative

[5] Democratieparticipative.club/avertissement-divin-les-juifs-incendient-la-france-eternelle/, April 15, 2019.

[6] Democratieparticipative.club/avec-la-destruction-de-notre-dame-la-haine-genocidaire-semitique-sexprime-plus-clairement-que-jamais/, April 16, 2019.

 

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorRelato del atentado y Mensaje del rabino de la sinagoga jabad de Poway
Artículo siguienteTrying To Use Animation To Animate Ourselves