C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre d’Albanie, Sali Barisha, dans un discours au Conseil israélien des relations étrangères, cette semaine, avant d’énumérer une liste de similitudes frappantes.

Les deux pays craignent la montée de l’islamisme radical, sont catégoriquement opposés à une reconnaissance unilatérale d’un Etat palestinien aux Nations Unies, voient l’Iran et le président Mahmoud Ahmadinejad comme les plus grandes menaces à la paix et ont été des terres d’accueil pour les Juifs lorsqu’ils ont fui l’occupation nazie, selon Sali Barisha.

Sur la tentative palestinienne d’atteindre le statut d’Etat, le Premier ministre albanais a déclaré: « Les raccourcis ne produiront pas le résultat désiré – c’est-à-dire la paix ». Il a ajouté que les relations de l’Albanie avec Israël pourraient être un modèle pour d’autres pays musulmans. L’Albanie a protégé sa population juive pendant la Shoah et a accueilli de nombreux réfugiés juifs fuyant la barbarie nazie. Sali Barisha s’est déclaré très heureux de l’ouverture prochaine d’une ambassade israélienne à Tirana. Il a ajouté: « Un Iran nucléaire est certainement la plus grande menace à la paix et à la stabilité dans la région et dans le monde… Il n’ya qu’un seul homme que je connaisse aujourd’hui qui utilise le même langage que celui que les nazis utilisèrent il ya 70 ans et c’est le président Ahmadinejad ». Le pays a peu d’histoire dans le domaine de l’antisémitisme et, pendant la Seconde Guerre mondiale, la plupart des Juifs albanais ont été cachés par les habitants. Les liens judéo-albanais ont été célébrés cette année lors de la Journée de commémoratif de la Shoah en janvier 2011, journée qui a fait l’objet d’une campagne pour de meilleures relations interconfessionnelles, gérée par la Fondation « Exploring Islam ».

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorMuzika i Bayles en Kaza en la Mansevez Djudia de Santiago, Chile
Artículo siguienteLa Historia de Riga, 1ra. Parte (en Yiddish)
Noticias, Reportajes, Cobertura de Eventos por nuestro staff editorial, así como artículos recibidos por la redacción para ser republicados en este medio.