Douze personnes soupçonnées d'avoir recruté des combattants pour la Syrie avaient été placés sous mandat d'arrêt mercredi en Belgique. Ils doivent comparaître vendredi devant la chambre du conseil de Bruxelles, qui décidera s'il y a suffisamment d'indices de culpabilité contre eux pour les citer à comparaître devant le tribunal correctionnel.

Ils ont été arrêtés dans le cadre d'une opération policière qui se poursuivait mercredi pour la troisième journée consécutive, avec des dizaines de perquisitions et interpellations dans la capitale belge essentiellement. Lundi, plus de 150 enquêteurs avaient effectué des perquisitions à une vingtaine d'adresses bruxelloises mais aussi dans le reste du pays, selon le site 7/7.be. Quatorze autres perquisitions ont été menées mardi, toujours selon ce site. Cinq autres personnes interpellées depuis ont été libérées sous conditions, tandis que deux mineurs ont été placés en centres fermés, a précisé le parquet.

blnk

«Suivre à la trace ces jihadistes»

La Belgique est en pointe dans la lutte contre l'enrôlement en Europe de volontaires pour combattre le régime de Bachar al-Assad en Syrie, s'affirmant préoccupée de leur possible dérive radicale à leur retour.

Selon le ministère des Affaires Etrangères, plus de 200 ressortissants belges ont déjà rejoint le champ de bataille syrien, et plus d'une vingtaine y ont trouvé la mort. «Il faut savoir comment suivre à la trace ces jihadistes pour mesurer leur dangerosité une fois qu'ils reviendront chez nous ou ailleurs», a récemment souligné le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders.

Plus de 2.000 jeunes ressortissants européens ont gagné la Syrie, selon les informations regroupées au sein de l'UE, les Français, estimés à environ 700 personnes, étant parmi les plus nombreux. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls avait indiqué fin janvier qu'une douzaine de mineurs étaient concernés. Deux adolescents de Toulouse (Haute-Garonne) avaient été récupérés fin janvier en Turquie.

VIDEO. Belgique : le désespoir des familles d'enfants partis au jihad en Syrie

Les combats entre les rebelles et jihadistes ont fait 3 300 morts Les combats, voitures piégées et exécutions ont causé la mort de  3.300 personnes en Syrie depuis le début le 3 janvier des affrontements sans merci entre les rebelles et les jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG basée au Royaume-Uni. Les rebelles, qui avaient d'abord accueilli les jihadistes à bras ouverts, ont été peu à peu excédés par les exactions attribuées à l'EIIL et par sa volonté d'hégémonie. Ils ont retourné leurs armes début janvier contre ces jihadistes, dans les zones contrôlées par la rébellion dans le nord de la Syrie. Selon le décompte de l'ONG, il y a 924 tués dans les rangs de l'EIIL, 1.380 dans ceux de la coalition regroupant rebelles et islamistes, 281 civils et plus de 700 tués dont on ignore à quel camp ils appartenaient et enfin 29 corps retrouvés dans les positions tenues par l'EIIL et vraisemblablement exécutés.
VIDEO. Rassemblement à Strasbourg début février contre la tentation du jihad

VIDEO. Les deux ados toulousains candidats au jihad interceptés

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorMazl Tov! Felicidades a Moisés Miserachi por su Bar Mitzvah
Artículo siguientePerspektivas i Esperansas para el Futuro del Ladino i su Kultura
Noticias, Reportajes, Cobertura de Eventos por nuestro staff editorial, así como artículos recibidos por la redacción para ser republicados en este medio.