Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

La présentatrice jordanienne Rana Hmouz a déclaré dans une émission diffusée sur la chaîne Jordan Today le 12 novembre 2019 que le récent transfert des terres frontalières de Baqoura et de Ghumar d’Israël à la Jordanie remplissait de joie le cœur des Jordaniens.

Hmouz a toutefois souligné que les Jordaniens aspiraient à d’autres décisions du même type, leur permettant de piétiner l’accord de paix, les accords sur le gaz et l’eau et tout Israël. Elle a affirmé : « Nous voulons arracher les yeux des sionistes et de leurs supporters [arabes et] annuler l’accord de paix en soutien au sang [versé] de nos martyrs et l’identité arabe de la Palestine. »

En mai 2019, Hmouz et Mohammed Ajlouni, propriétaire de Jordan Today, ont été détenus pendant une semaine, suite à une plainte en diffamation déposée contre eux par le directeur général de la gendarmerie jordanienne Hussein Hawatmeh. Extraits :

Rana Hmouz : Baqoura et Ghumar sont [de nouveau] des territoires jordaniens. Cette décision allait sans nul doute remplir nos cœurs de joie plutôt que de sang. […] Mais notre joie est incomplète. Nous avons d’autres revendications. Nous voulons une décision similaire qui nous permettra de fouler au pied l’accord de paix [entre Israël et la Jordanie]. Nous voulons une décision similaire qui nous permettra de fouler au pied les accords sur le gaz et l’eau. Nous voulons une décision similaire qui nous permettra de fouler au pied toute l’entité sioniste. Nous ne voulons pas que leurs représentants souillent notre terre. […]

Après Baquoura, nous voulons arracher les yeux des sionistes et de leurs supporters [arabes]. Après Ghumar, nous voulons que [nos cœurs] débordent de joie avec l’abrogation de l’accord de paix, en soutien au sang de nos martyrs et à l’identité arabe de la Palestine.