Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

L’expert en stratégie saoudien Mohammed Al-Qabiban a déclaré, dans une interview diffusée le 29 août 2019 sur la chaîne Al-Sumaria (Irak), qu’Israël avait le droit de défendre ses frontières face aux « laquais » de l’Iran tels que le Hezbollah. Affirmant que l’ingérence iranienne était la cause de l’anarchie régionale, il a critiqué les dirigeants irakiens, libanais et yéménites qui avaient « pleurniché »face à l’ingérence israélienne dans les pays arabes, alors même que ces pays avaient laissé l’Iran détruire la région sous prétexte de Révolution islamique.

Al-Qabiban a précisé qu’aucune des milices chiites n’avait attaqué Israël mais qu’elles se focalisaient sur les pays arabes pour des raisons communautaristes et économiques. Il a qualifié le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, de « plaisanterie », et a déclaré que l’Iran était derrière la propagation de l’islam politique dans la région. Il a affirmé que l’Iran avait fait du Liban un pays « poubelle », déclenchant l’ire du commentateur politique libanais Faysal Abdel Sater, également invité de l’émission, qui lui a objecté que c’était l’Arabie saoudite le pays poubelle. Extraits :

Mohammed Al-Qabiban : Israël a-t-il décroché le téléphone et appelé la Ligue arabe ou le CCG [Conseil de coopération du Golfe] pour leur demander la permission de frapper [le Hezbollah] ? Non ! Il avait affaire à des pays faibles qui sont des laquais de l’Iran et qui se sont jetés dans les bras de l’Iran, et il a voulu protéger ses frontières. À mon avis, [Israël] a le droit de protéger ses frontières.

L’ingérence iranienne éhontée a plongé la région dans le chaos, ce qui a permis à Israël de faire ce qu’il veut dans la région. Et pendant ce temps, les dirigeants arabes pleurnichent : « Israël nous a attaqués et s’est immiscé dans nos affaires. » Ces dirigeants arabes en Irak, au Liban et au Yémen ont oublié que ce sont eux qui ont permis [à l’Iran] de détruire la région sous prétexte que c’est un pays islamique qui veut exporter la Révolution et qu’il soutient les musulmans dans [les autres] pays. Je pense que la région est dans un état d’anarchie sans précédent. […]

Que voit-on ? Nous voyons que ces [milices chiites] s’efforcent de détruire les pays arabes dans un but communautariste et économique. Ils n’ont pas envoyé un seul avion contre Israël. Regardez-moi cette blague au Liban… [Nasrallah] a dit : « Par Allah, nous avons abattu les drones [israéliens] en jetant du gravier. » Quelle insulte à l’intelligence ! Et ils l’appellent « le chef de la résistance »… […]

L’Arabie saoudite souhaite la stabilité de la région. Il existe de toute évidence une guerre par acteurs interposés dans la région, entre l’Iran et l’Arabie saoudite. Mais qui a commencé ? Quel pays s’est ingéré en soutenant des groupes qui épousent l’islam politique ? Quel pays a soutenu les groupes [chiites] à Qatif ? Quel pays a commis des attentats à la bombe à La Mecque ? Quel pays a tenté de perturber le hadj et a demandé qu’il soit géré au niveau international ? Qui va faire le hadj pour faire en sorte, sur place, de ternir l’image de l’Arabie saoudite ? Quel pays agit ainsi ? Quel pays tente de bombarder les ports ? Quel pays menace constamment de fermer le détroit [d’Ormuz] ? Quel pays envoie des drones à 1 200 kilomètres de distance pour attaquer le champ pétrolier de Shaybah ? Ce sont les Yéménites qui ont fait ça ? Même si vous expliquez un million de fois à un Yéménite comment fabriquer une canette de Pepsi, il ne saura pas le faire. […]

La « résistance » a fait du Liban un pays – pardonnez-moi le terme – poubelle. L’Iran a mis le Liban dans un état où il n’est même plus capable de se débarrasser de ses déchets. Le Liban a commencé à prélever [de l’argent] sur les retraites. Le Liban était-il dans cet état avant l’ingérence iranienne ? Ils devraient se taire, remettre leur pays en état, et seulement après parler des autres pays ! […]

Faysal Abdel Sater : Nul au monde – pas même le roi d’Arabie saoudite – n’a le droit de traiter le Liban de pays « poubelle ». C’est [l’Arabie saoudite] qui est un pays poubelle, car ils n’ont aucun honneur. S’ils en avaient… Excusez-moi, laissez-moi finir ! Il a insulté le Liban !

Invité : Mais c’est un problème politique….

Faysal Abdel Sater : Non, il a insulté le Liban. Il a dit que le Liban était un pays poubelle. L’Arabie saoudite est un pays poubelle, et ils ne connaissent pas le sens de l’honneur.