Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

L’auteur soudanais Hajj Al-Warraq, rédacteur en chef du journal soudanais Horiyat, a déclaré, dans une interview diffusée le 23 juillet 2019 sur la chaîne Alghad (Royaume-Uni), que le zèle religieux est un cancer qui tue la créativité dans le domaine des arts, de la politique et des sciences, et interdit la liberté de pensée.

Donnant l’exemple de l’interdiction au Soudan du livre de l’auteur soudanais Tayeb Salih, Saison de la migration vers le nord, Al-Warraq a averti : « Ceux qui commencent par brûler des livres finissent toujours par brûler des personnes… Ils croient avoir le monopole de la vérité religieuse… Cela finira par des égorgements ». Extraits :

Hajj Al-Warraq : Avec le temps, ce que j’appelle « le zèle religieux cancéreux » se propage. Cette « cellule cancéreuse » ne se contente pas de son territoire défini ; elle s’étend à d’autres domaines. Elle envahit les arts, la politique et les sciences, et essaie les conquérir tous. Le zèle religieux cancéreux altère la vitalité des autres domaines, ce qui les tue. Ce zèle religieux cancéreux pathologique est hostile à la créativité dans le domaine des arts, de la politique et des sciences. Or il ne peut y avoir de renaissance sans créativité. […]

Au Soudan, le livre [Saison de la migration vers le nord] a été interdit. Il n’est pas enseigné dans les facultés de Lettres. Ceux qui commencent par brûler des livres finissent toujours par brûler des personnes. C’est pourquoi le problème ne se limite pas à l’interdiction des arts. Ils interdisent la musique, le chant, la photographie et la sculpture. Ils interdisent aussi la liberté de penser, la liberté de conscience et le débat public. Au bout du compte, parce qu’ils croient avoir le monopole de la vérité religieuse, et du discours dans son ensemble… C’est ce qui finira par mener à des égorgements. Cette situation est très dangereuse, même si elle n’en n’a pas l’air : la privation de la liberté de création artistique, scientifique, etc. Remarquez que ce sont les mêmes qui interdisent la musique et qui traitent d’infidèles ceux qui croient que la Terre est ronde.