Diario Judío México - Le 7 août 2019, la branche médiatique d’Al-Qaïda Al-Sahab a diffusé une vidéo comportant un discours du chef d’Al-Qaïda, Ayman Al-Zawahiri, intitulé « La bataille du hijab ». Dans cette vidéo, Al-Zawahiri s’adresse aux femmes musulmanes et les avertit de la guerre menée contre la nation musulmane, cherchant à les forcer à abandonner leur religion et le hijab.

La vidéo de 12 minutes, qui constitue le quatrième épisode de sa série de dawa (prédication, invitation), montre le chef d’Al-Qaïda dans un cadre inhabituel, apparemment un studio, assis derrière une table sur laquelle est ouvert un Coran. Al-Zawahiri commence par s’adresser aux « sœurs musulmanes », en particulier celles qui portent le hijab, affirmant qu’une guerre actuelle se déroule contre la oumma musulmane sur tous les plans – militaire, politique, idéologique, culturel, éducatif ou économique, etc. Il affirme : « La raison de cette guerre est le danger que la oumma musulmane représente pour l’existence du système mondial moderne, contrôlé par les principaux criminels [internationaux]. »

Comparant la nation musulmane aux autres nations non-musulmanes, il affirme que la nation de l’islam est une nation de monothéisme, de chasteté et de djihad pour Allah, tandis que les autres nations croient au polythéisme, à la luxure et à l’invasion. Il accuse ensuite les autres nations de « tenter par tous les moyens d’exclure la oumma musulmane ou de l’inciter à s’écarter de sa religion et de sa charia ». Il affirme que les nations non-musulmanes mènent des guerres idéologiques et autres, et qu’elles veulent que les musulmans abandonnent le monothéisme et deviennent « laïcs, irréligieux, athées, chrétiens, communistes et utilitaristes », qu’ils renoncent à la chasteté, à la pureté, à la vertu et à l’intégrité, et qu’ils s’adonnent à la luxure et aux plaisirs.

Critiquant avec virulence les Etats-Unis et les pays occidentaux, Al-Zawahiri déclare : « N’est-il pas étrange que ceux qui ont bombardé le Japon avec des bombes nucléaires, tué cinq millions de personnes au Vietnam, occupé nos pays, écrasé l’Etat ottoman, implanté Israël en notre sein, nous ont divisés en plus de 50 pays, dérobent nos richesses et aussi celles de l’humanité tout entière, négligent la destruction de notre planète par le changement climatique dans leur seul intérêt, soutiennent tous les tyrans et les dirigeants corrompus et puissants de nos pays, puis viennent ensuite nous faire la morale sur la liberté, la civilisation et la justice ? »

« N’est-il pas étrange que le monde soit contrôlé par cinq puissances criminelles, grâce à leur légitimité internationale, et qu’ils nous fassent la leçon sur la démocratie et l’égalité ? », interroge-t-il.

S’adressant aux femmes musulmanes, Al-Zawahiri affirme qu’elles sont en première ligne de cette guerre. Il les avertit aussi que les nations non musulmanes veulent qu’elles abandonnent « leur religion, leur engagement, chasteté, modestie, leur hijab et leur morale », deviennent athées, irréligieuses et laïques, sans morale ni principes.

Il fait ensuite l’éloge du rôle des femmes musulmanes dans la communauté de l’islam et de leur ténacité, leur patience et leur souffrance, en particulier lorsque leurs fils ou leurs maris sont tués, arrêtés ou disparus. Il loue les femmes et les jeunes filles musulmanes qui ont aidé leurs frères à participer au djihad, les ont incités à prendre part aux manifestations contre l’oppression et la tyrannie, ou ont souffert suite à leur emprisonnement.

Al-Zawahiri poursuit : « Ô nobles et honorables femmes, vous êtes les premières cibles de la guerre contre notre oumma islamique. Ils essaieront d’atteindre votre foi et votre conviction en utilisant la moindre lacune, pour pouvoir pénétrer [votre foi]. »

Abordant les attaques culturelles, idéologiques et médiatiques contre les femmes musulmanes, Al-Zawahiri les encourage à rester patientes, fermes, à persévérer et à demander l’aide d’Allah, appelant celles qui commettent des erreurs ou des péchés à se repentir sans attendre pour obtenir le pardon d’Allah.

Al-Zawahiri conclut en récitant le verset du Coran 33:35 : « Les musulmans et musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d’aumône, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d’Allah et invocatrices: Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense. »

Lire le rapport en anglais

Ceci est un extrait de document JTTM (Jihad and Terrorist Threat Monitor) réservé aux services abonnés. Pour plus d’informations, écrire à [email protected]