Diario Judío México -

Le chef houthiste Mohammed Ali Al-Houthi, président du comité révolutionnaire du Yémen, a été interviewé sur France 24 le 18 avril 2019. Il n’a pas souhaité commenter les pourparlers de paix avec des séparatistes du Sud qui impliqueraient une division de l’influence. Il a affirmé que les houthistes n’avaient pas utilisé de drones et de missiles, mais qu’ils pourraient reconsidérer leur position si les rebelles continuaient à faire preuve d’ « arrogance ».

Al-Houthi a ajouté que le Programme alimentaire mondial (PAM) distribuait aux Yéménites des aliments périmés qui ne leur convenaient pas – les « obligeant » ainsi à acheter des produits sur le marché – et qu’il gaspillait la majorité de l’aide monétaire dans les cargos, le stockage ou versait de l’argent à des gens qui ne le méritaient pas. Il a déclaré que le PAM devait « penser moderne » et donner de l’argent directement aux Yéménites pour qu’ils achètent ce dont ils ont besoin, ou leur confier de « petits projets », car il s’agit d’un peuple « productif ». Extraits :

Journaliste : Vous avez marqué la cinquième année de guerre avec des opérations militaires dans le sud du pays, afin de prendre le contrôle des zones situées au nord de la frontière qui divisait autrefois le Yémen. C’est ce que les gens croient. Ils croient qu’il existe un accord tacite avec les forces séparatistes du Sud pour répartir l’influence conformément à l’ancienne frontière. Cette analyse est-elle correcte ?

Mohammed Ali Al-Houthi : Sans commentaire.

Journaliste : Je n’ai pas entendu ou compris votre réponse.

Mohammed Ali Al-Houthi : J’ai dit : « Sans commentaire. »

Journaliste : Nous pouvons donc en déduire que des efforts sont mis en œuvre pour diviser l’influence avec les forces séparatistes du Sud ?

Mohammed Ali Al-Houthi : Sans commentaire. […] Les Américains eux-mêmes ont déclaré qu’il existait une menace [houthiste] contre les Émirats arabes unis et le royaume d’Arabie saoudite, mais l’affirmation datant d’il y a quelques jours, selon laquelle nous aurions utilisé des drones pour attaquer Khamis Mushait, est fausse. Les frères au ministère de la Défense adhèrent toujours, et ce depuis le premier jour, à notre appel à cesser l’utilisation de drones et de missiles. […]

Cependant, cette [initiative] semblant inefficace, nous allons peut-être reconsidérer et examiner de nouvelles options cette année, car nous ne resterons pas éternellement bras croisés. Nous avions présenté cette initiative pour accroître les efforts de paix, mais s’ils persistent dans leur arrogance, s’ils continuent à mobiliser [des forces] au combat contre nous, nous pourrions envisager d’autres options. […]

Nous avons évoqué la corruption du Programme alimentaire mondial [PAM] au Yémen. Nous avons en notre possession des documents prouvant que le PAM achète des quantités de céréales périmés. Il achète de la nourriture périmée. La majeure partie de l’argent est dépensée en cargos et en stockage. L’argent va aux gens qui ne le méritent pas. Au lieu de cela, l’aide devrait être monétaire. Je leur ai dit : vous devez penser moderne. Nous sommes en 2019. Ne pensez pas avec une mentalité du Moyen Âge, une mentalité des années 1950. C’est une mentalité archaïque. Quand vous m’apportez du blé, de la farine, de l’huile et des choses que les Yéménites n’aiment pas, vous les forcez à aller acheter ces produits sur le marché. Donnez-leur simplement de l’argent dès le début et ils achèteront ce dont ils ont besoin. Nous leur avons également dit de confier aux personnes de petits projets. Les familles yéménites sont productives. Ne nous donnez pas cette aide qui renvoie le peuple yéménite des siècles en arrière.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV


SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.