Le 5 janvier 2019, le cheikh canadien Younus Kathrada a mis en ligne sur la page Facebook de Muslim Youth of Victoria une réponse aux médias en vidéo, suite à la diffusion par MEMRI TV d’une séquence de sermon où il affirmait que souhaiter un Joyeux Noël aux chrétiens était ​​pire que le meurtre et ladultère (voir MEMRI en français Le cheikh canadien Younus Kathrada : Souhaiter aux chrétiens un « Joyeux Noël » est pire que tuer). Cheikh Kathrada a déclaré n’avoir jamais encouragé la violence.

Il a ensuite critiqué un article d’opinion paru dans Postmedia, rédigé par Licia Corbella, qu’il a qualifiée d’ « idiote, imbécile, [de] piètre être d’humain ».

Cheikh Kathrada a maintenu que les musulmans devaient se sentir offensés par le fait que Jésus soit considéré comme le fils de Dieu, précisant toutefois qu’aucune violence n’était justifiée. Il a en outre accusé les médias de faire passer les musulmans pour des sauvages. Il a expliqué que si un véritable Etat islamique punirait le meurtre, l’adultère et d’autres crimes graves par la peine de mort et l’amputation, ses propos ne sauraient être interprétés comme des incitations à la violence.

Et de conclure : « Je ne suis pas votre caniche et je ne suis pas votre marionnette. » Extraits :

Younus Katharda : Puisqu’il semblerait que certains journalistes et médias n’aient rien de mieux à faire que de répandre des mensonges et des informations inexactes, j’estime qu’il est important de clarifier les choses, mais à notre façon. […]

La session de ce soir n’est ni une rétraction ni une demande d’excuses. Si j’avais fait quelque chose de mal, bien évidemment, je me serais excusé et je serais revenu sur mes propos. […]

Je n’ai jamais – ni hier, ni aujourd’hui et ni demain – dit aux gens d’aller commettre des meurtres librement. Bien sûr… Savez-vous pourquoi j’ai parlé ainsi ? J’ai parlé ainsi parce que, après avoir fait ces déclarations, je me suis dit qu’il pourrait y avoir des personnes insensées, pas mon public, mais des personnes insensées, qui pourraient tomber sur ce sermon et m’accuser d’avoir tenu certains propos que je n’ai pas tenus. Je remercie donc Dieu de m’avoir inspiré ces mots. Mais bien sûr, ils ne suffisent pas pour cette idiote, cette imbécile, ce piètre être humain [référence à Licia Corbella suite à son article contre lui]. […]

Dans la vidéo, on rapporte que j’ai également dit : « Savez-vous que vous et moi devons être offensés quand les gens disent qu’ils vénèrent Jésus ou quand ils disent que Jésus est le fils de Dieu. » Vous savez quoi ? je me tiens à 100 % derrière ces paroles. J’ai tenu ces propos et je les maintiens à 100 %. […]

Si je suis offensé, je ne dois pas forcément être violent. Quand je vous dis que vous devriez être offensé par quelque chose, cela ne veut pas dire que vous devriez agir violemment envers autrui et commettre des actes insensés. […]

C’est une fête chrétienne basée sur ce que l’islam considère comme un blasphème. […]

Ne me dites pas que nous pouvons accepter de dire « Joyeux Noël », prouvez-moi que nous pouvons l’accepter. Par politesse, d’accord, allez saluer les fornicateurs. Vous ne le ferez que si vous êtes des leurs ou s’il s’avère que vous avez cette mentalité qui vous fait croire que ça va, qu n’y a pas de mal. Ou un violeur… Des exemples extrêmes ? Eh bien, ils ne sont pas extrêmes, ce sont de vrais exemples. […]

Ce que je disais, c’est que certains de nos pieux prédécesseurs ont tenu ces propos. […]

Pour l’amour de Dieu, nous vivons avec des non-musulmans, nous avons des voisins merveilleux ; quand nous les voyons, nous les saluons. Si nous apprenons qu’ils ont eu un enfant par exemple, nous les félicitons. Si nous apprenons qu’ils ont obtenu leur diplôme universitaire, nous les félicitons. Je ne sais pas quelle est l’intention des gens de médias. Ils veulent nous faire passer pour des sauvages.

Si vous dites maintenant : « Ô je dis cela simplement pour être poli », c’est une erreur en soi, c’est mal et c’est un péché. Parce que vous êtes hypocrite et que vous prétendez soutenir quelque chose qui vous offense. […]

Si un non-musulman me disait « Eid Moubarak », ou « Joyeuses fêtes » ou Ramadan, ou peu importe quoi, s’il me le disait… Avec tout le respect que je vous dois, je connais vos intentions, vous voulez être poli, mais vous n’êtes pas un homme de principes. Vous ne croyez pas au sens de mes fêtes : mes fêtes disent que Allah Akbar, Allah Akbar, il n’y a pas de Dieu sauf Allah, Allah Akbar. […]

Continuez donc de saluer les gens à la ronde sans même savoir ce qu’ils font. Ils font peut-être quelque chose d’assez vilain et d’assez horrible. Exact ? Et pour nous ? C’est une chose horrible. […]

En fait, dans un État islamique en bonne et due forme… Au fait, il n’existe aujourd’hui aucun État islamique en bonne et due forme, pas que je sache… […] Dans un État islamique en bonne et due forme, les crimes sont punis de sévères châtiments. […] Il y a la peine de mort, il y a l’amputation, n’est-ce pas ? Il existe différentes peines pour différents crimes, alors oui, nous les considérons tous comme des crimes très graves. Mais moralement, et d’un point de vue religieux, insulter Dieu, insulter Allah, lui attribuer un fils, lui attribuer des partenaires, c’est encore pire, c’est encore pire. C’est encore pire. Quelle difficulté y a-t-il à comprendre cela ? Cela ne veut pas dire que nous encourageons les personnes à commettre tous ces autres crimes. […]

Je ne suis pas votre caniche et je ne suis pas votre marionnette, alors bonne chance pour la prochaine fois.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorUn éditorialiste koweïtien : L’humanité et la civilité d’un pays se mesurent à l’aune du statut des femmes
Artículo siguiente"Vartn Af Godot" Last Week