Diario Judío México -

Interviewé pour la chaîne télévisée égyptienne Al-Rahma, le cheikh égyptien Nabil Al-Mursi a cité les étapes à suivre selon le prophète Mahomet pour punir sa femme : « Ne la frappez pas au visage, ne l’enlaidissez pas, et quand vous quittez le lit conjugal, restez à la maison ! » Soulignant que l’objectif du châtiment doit être uniquement disciplinaire, il promet : « Si vous suivez cette méthode quand votre femme désobéit, vous réglerez sûrement le problème pour la satisfaction des deux parties. » L’émission a été diffusée le 13 octobre 2018. Extraits :

Nabil Al-Mursi : Le prophète Mohammed a dit : « Ne la frappez pas au visage, ne l’enlaidissez pas, et quand vous quittez le lit conjugal, restez à la maison ! »

Journaliste : Ne la frappez pas au visage…

Nabil Al-Mursi : Ne l’enlaidissez pas…

Journaliste : Et quittez le lit conjugal…

Nabil Al-Mursi : … mais restez à l’intérieur de la maison ! Si vous ajoutez cela à ce qui est écrit dans le Coran, vous comprendrez comment quitter le lit conjugal, comment admonester et comment battre, car les coups sont utilisés pour enseigner et discipliner, non pour punir ou humilier. Certains pensent que cela leur donne le droit d’humilier leurs épouses, mais ce n’est pas vrai. C’est pourquoi le prophète Mohammed a résolu la question comme suit : « Ne la frappez pas au visage, ne l’enlaidissez pas et quand vous quittez le lit conjugal, restez à l’intérieur de la maison ! » Si vous suivez cette méthode lorsque votre femme désobéit, vous réglerez sûrement le problème à la satisfaction des deux parties.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Las opiniones expresadas aquí representan el punto de vista particular de nuestros periodistas, columnistas y colaboradores y/o agencias informativas y no representan en modo alguno la opinión de diariojudio.com y sus directivos. Si usted difiere con los conceptos vertidos por el autor, puede expresar su opinión enviando su comentario.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.


Artículo anteriorLes autorités gazaouies mettent le feu aux drogues et accusent Israël
Artículo siguiente¿Qué me hace susceptible a desarrollar una adicción?