Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Dans un sermon du vendredi, le cheikh libanais Mohammed Abou Al-Qat a affirmé que « toutes les guerres et tous les conflits à travers le monde sont planifiés par les juifs », de même que « toute la corruption subie par l’humanité ». Et d’ajouter que « tous les films de crimes, de meurtres et d’enlèvements sont produits par les juifs » qui sont « derrière tous les films de prostitution et d’abomination ». Selon lui, « les juifs utilisent des femmes » pour prendre au piège les gens, et de la sorte, « la plupart des présidents et dirigeants [arabes] ont été filmés ayant des relations sexuelles avec [l’ancienne ministre des Affaires étrangères israélienne Tzipi] Livni ». Le sermon a été prononcé le 22 décembre 2017 à la mosquée de l’ordre (soufi) Naqshbandi et mis en ligne sur YouTube. Extraits : 

Mohammed Abou Al-Qat : Allah a dit à propos des juifs : toutes les guerres et tous les conflits qui affectent l’humanité sont planifiés par les juifs. Dans le Coran [chapitre 5], verset 64, Allah dit : « Toutes les fois qu’ils allument un feu pour la guerre, Allah l’éteint. » En effet, des millions de gens à travers le monde sont impliqués dans des guerres et des conflits. « Toutes les fois qu’ils allument un feu pour la guerre, Allah l’éteint. » Allah prend sur Lui de protéger Ses fidèles serviteurs. Nous sommes tous d’accord que les juifs complotent et planifient toutes les guerres que nous menons les uns contre les autres. […]

Toute la corruption subie par l’humanité est planifiée par les juifs. Tous les films de crimes, de meurtres et d’enlèvements sont produits par les juifs. Les juifs sont derrière tous les films de prostitution et d’abomination. J’ignore le pourcentage de ceux parmi nous qui regardent des films de sexe et de prostitution sur leurs téléphones portables jour et nuit.

Les principaux fabricants d’alcool en Europe et en Amérique sont des juifs. La corruption de la mode pour nos femmes a été planifiée par les juifs. La désintégration morale est concoctée par les juifs. En résumé : les juifs incitent les gens à abandonner leur religion. […]

Les juifs ont dit qu’Allah est pauvre et avare et qu’ils sont riches. C’est pourquoi, mes frères, les juifs sont avares. Ils ne paient pas leurs collaborateurs. Ils leur donnent un peu de monnaie pour recharger leurs téléphones portables ou pour prendre un repas quelque part. Mais comment piègent-ils les gens ? Pour cela, les juifs utilisent des femmes. Ils ont publié une décision religieuse statuant que si des filles juives ont des rapports sexuels avec des hommes non juifs, ce n’est pas bien grave, tant que c’est au service du sionisme. Par conséquent, la plupart des présidents et des dirigeants [arabes] ont été filmés ayant des relations sexuelles avec [l’ancienne ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi] Livni, et ils sont constamment menacés avec cela. […]

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorLe président de l’AP Mahmoud Abbas traite l’ambassadeur des Etats-Unis en Israël de « fils de chien » et accuse le Hamas de tentative d’assassinat contre le Premier ministre palestinien
Artículo siguienteElections présidentielles en Egypte : La répression brutale du régime d’Al-Sissi contre les candidats potentiels à la présidence