Diario Judío México -

Le cheikh syrien Mohammed Bin Shams Al-Din a déclaré qu’il existe un consensus parmi tous les érudits musulmans selon lequel quiconque ne considère pas les chrétiens et les juifs comme des infidèles est lui-même un infidèle. Il a encouragé son auditoire à « ne jamais cesser d’accuser [un tel individu] d’hérésie » et a déclaré qu’il devrait être excommunié de la communauté musulmane. Cheikh Shams Al-Din a mis en ligne la vidéo sur sa chaîne YouTube le 7 novembre 2018. Extraits :

Mohammed Bin Shams Al-Din : Il existe un consensus parmi les musulmans selon lequel les juifs et les chrétiens sont des infidèles. De surcroît, il existe un consensus selon lequel quiconque ne considère pas les chrétiens et les juifs comme des infidèles est un infidèle lui-même. Un individu qui se dit musulman, puis déclare que les juifs et les chrétiens ne sont pas des infidèles, est un infidèle lui-même, selon tous les érudits musulmans. […]

Un tel individu est un infidèle et un incroyant. Ne cessez jamais de l’accuser d’hérésie. N’hésitez jamais à le faire. Un individu qui ne [pense pas] que les juifs et les chrétiens sont des infidèles est un infidèle qui devrait être excommunié. Il ne doit pas être autorisé à épouser une femme musulmane, ne doit pas être enterré dans un cimetière musulman, les musulmans ne doivent pas manger de viande abattue par lui et son témoignage ne doit pas être accepté. […]

Aucune des règles qui guident les musulmans ne devrait le concerner. Il s’est totalement excommunié en tenant ces propos.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Las opiniones expresadas aquí representan el punto de vista particular de nuestros periodistas, columnistas y colaboradores y/o agencias informativas y no representan en modo alguno la opinión de diariojudio.com y sus directivos. Si usted difiere con los conceptos vertidos por el autor, puede expresar su opinión enviando su comentario.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.