Diario Judío México -

Le Guide suprême iranien Ali Khamenei a rencontré le Premier ministre japonais Shinzo Abe le 13 juin 2019, et dans une vidéo de leur réunion mise en ligne le même jour sur son site officiel – khamenei.ir – le Guide iranien a déclaré qu’il n’enverrait aucun message au président américain Donald Trump, car il ne considérait pas que celui-ci était digne d’échanger des messages avec lui. Khamenei a déclaré que Trump et son pays n’étaient pas capables de mener des négociations équitables avec l’Iran, lequel ne résoudra pas ses problèmes par des négociations avec les États-Unis. Il a ajouté que les États-Unis sont incapables de renverser le régime iranien et qu’ils n’ont pas le pouvoir de dire si d’autres pays devraient ou non détenir des armes nucléaires. Il a également déclaré que l’Iran s’oppose aux armes nucléaires. Extraits : 

Ali Khamenei : Concernant ce que vous avez dit de la part de Trump, je n’ai aucune réponse au message de Trump. Je vous dirai certaines choses, mais je ne lui enverrai aucun message, car je ne considère pas Trump comme une personne digne d’un échange de messages. […]

Il dit : « Nous voulons mener des négociations équitables avec l’Iran. » Nous n’y croyons nullement. Un homme comme Trump est incapable de mener des négociations équitables. L’impartialité est très rare parmi les officiels américains. […]

Nous pensons qu’aucun de nos problèmes ne sera résolu par des négociations avec l’Amérique. Les Américains ont été aussi hostiles que possible envers nous. Ils continuent d’agir de cette manière. Aucune nation libre au monde ne consentirait à des négociations sous pression. […]

Notre problème avec l’Amérique n’est pas de savoir si elle veut ou non remplacer le régime en Iran. Même si c’est son intention, elle est incapable de le faire. Les présidents américains essayent de détruire la République islamique depuis 40 ans et ils ont échoué. Si [Trump] le pouvait, il le ferait. Il ment lorsqu’il dit qu’il n’a aucune intention de ce genre. Il le ferait s’il le pouvait, mais il en est incapable. […]

[Les Etats-Unis] parlent d’armes nucléaires, mais ils stockent des milliers d’ogives nucléaires dans leur arsenal. Ils n’ont pas le pouvoir de dire si un pays donné devrait détenir ou non des armes nucléaires. Nous avons ce pouvoir, car nous sommes opposés aux armes nucléaires.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV