Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

L’ancien négociateur en chef palestinien Nabil Shaath, délégué du Fatah aux relations internationales et conseiller du président Abbas aux affaires étrangères, a déclaré dans une interview qu’il n’avait jamais considéré que c’était « un problème de mener la lutte armée et, parallèlement, des efforts politiques et diplomatiques pour soutenir sa cause ». S’exprimant sur la chaîne télévisée palestinienne Awda le 29 mai 2017, Shaath a déclaré que le droit des Palestiniens à s’engager dans la lutte armée était « incontestable ». Extraits :

Nabil Shaath : Notre cause est juste, et notre droit à nous engager dans la lutte armée est incontestable. Les Israéliens ne sont pas arrivés ici avec des négociations. Ce n’est pas comme s’ils avaient obtenu notre permission de venir ici. Ce sont des pilleurs qui sont arrivés ici au moyen des armes et du meurtre, essayant de bannir… et ils ont réussi à bannir une grande partie de notre peuple par la force. Ainsi, notre droit à nous engager dans la lutte armée est indiscutable. […]

Quand vous combattez votre ennemi au moyen de la lutte armée, vous devez avoir une vision claire de l’activité politique et diplomatique, qui peut réduire le nombre d’alliés de votre ennemi et accroître le vôtre, vous donnant une opportunité d’exercer des pressions sur votre ennemi.

Vous êtes celui dont la cause est juste, vous êtes sous occupation, c’est votre terre qui a été usurpée et ce sont vos droits qui ont été bafoués. Par conséquent, je n’ai jamais considéré qu’il y avait un problème quelconque à s’engager dans la lutte armée et, parallèlement, à mener des efforts politiques et diplomatiques pour soutenir sa cause.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorCurso a Distancia gratuito, impartido por Mensuario Identidad
Artículo siguienteLa serenidad en tiempos de estrés