Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Le ministre libanais de l’Economie et du Commerce, Raed Khoury, a appelé à légaliser et cultiver le cannabis à la place du tabac qui affiche des pertes. Interviewé sur la chaîne télévisée du Hezbollah Al-Manar le 13 juillet 2018, Khoury a déclaré que la légalisation du cannabis et sa culture à des fins thérapeutiques rapporteraient des centaines de millions de dollars de revenus. « La région de la Bekaa, qui rencontre d’importants problèmes, pourrait être revitalisée de cette manière », a-t-il déclaré. Extraits : 

Raed Khoury : Il y a des types de cultures que nous devrions développer. 

Animateur : Comme lesquelles ? 

Raed Khoury : Comme la culture du cannabis. Pourquoi est-il illégal de cultiver du cannabis à des fins thérapeutiques ? Allah nous a gratifiés de terres pouvant produire la meilleure qualité de cette plante. Aujourd’hui, ils produisent de l’huile avec cela, et il est recherché dans le monde entier. Si nous développons et légalisons ce type d’agriculture – dans certaines limites, car nous ne voudrions pas que cela échappe à tout contrôle – il pourra remplacer le tabac. Le Liban subit des pertes sur ses récoltes de tabac. Tout le monde est perdant, et personne n’en tire de profits. Les cultivateurs de tabac subissent des pertes, de même que l’État lorsqu’il soutient les agriculteurs. Nous pouvons remplacer le tabac déficitaire par du cannabis, produire cette huile et la vendre à des pays qui en font un médicament. […] 

Animateur : La légalisation du cannabis va-t-elle générer des revenus ? 

Raed Khoury : D’importants revenus. Nous parlons de centaines de millions de dollars. La région de la Beqaa, qui rencontre d’importants problèmes, pourrait être revitalisée de cette façon.