Le 5 juillet 2016, Al-Hayat Media Center, organe médiatique officiel de l’EI, a publié un nouveau nashid [chant islamique] en français. [1] Le chant loue les attentats de novembre 2015 à Paris et de mars 2016 à Bruxelles, et mentionne l’attaque de l’Hypercacher perpétrée par Amedy Coulibaly à Paris en janvier 2015. Le chant, intitulé « Ma vengeance », présente ces attaques comme des représailles pour l’« agression » occidentale contre l’EI, indiquant dans son dernier couplet que « leur guerre impitoyable est la seule responsable ». Il accuse le Premier ministre français Manuel Valls d’être responsable de la vague de terrorisme. Les paroles mentionnent à plusieurs reprises que « C’est Valls qu’il faut remercier » quand l’EI « fait exploser », « élimine » ou « décapite » des citoyens français. De même, le Premier ministre belge Charles Michel, est également accusé d’être responsable des attentats de Bruxelles.

Une partie de la chanson mentionnant les attentats de novembre à Paris avait déjà été utilisée dans une vidéo diffusée par l’EI après les événements. [2] A en juger par les paroles, le reste de la chanson a été écrit et enregistré après la diffusion de cette vidéo.

Retranscription des paroles en français :

Valls veut nous menacer, voir nos corps entassés

Souviens-toi du passé, ils nous ont agressés

Quand leurs avions décollent, ils bombardent nos écoles

Nos terres ils cambriolent et s’emparent du pétrole

Après toutes ces années de combats acharnés

Le califat renaît la vengeance a sonné (2 X)

Charonne Bichat Voltaire [lieux des attentats de novembre à Paris]

Ma kalash [kalashnikov] est armée, les civils désarmés,

J’élimine des Français,

C’est Valls qu’il faut remercier

Ceintures C4 [explosifs] branchées

Dans une foule déclenchées

J’explose des Français

C’est Valls qu’il faut remercier

Les musulmans s’élancent, s’explosent au Stade de France

Déclenchent l’état d’urgence, ça crie dans tous les sens

Concert au Bataclan, j’attaque en rafalant

Du sang de porcs giclant

Pour Valls et tout son clan (2 X)

Couteaux bien aiguisés

Cibles localisées

Je décapite des Français

C’est Valls qu’il faut remercier

Gros calibres chargés

Les koufars en danger

J’élimine des Français

C’est Valls qu’il faut remercier

Commando militaire

L’EI [Etat islamique] commanditaire

Dix lions se révoltèrent

Charonne Bichat Voltaire

Vous pouvez tous le faire

[Amedy] Koulibali mon frère

Leur a fait payer cher

Carnage Hypercasher (2 X)

Ma kalash est armée, les civils désarmés

Bruxelles est alarmée

Michel est à blâmer

TATP [explosifs] branchés dans une foule déclenchés

Des Belges enflammés

Michel est à blâmer

Attaques synchronisées

L’aéroport ciblé

Bombes dans la valise

Et Bruxelles paralysée

Un frère déterminé

Dans un wagon miné

Pour les exterminer

Voir l’islam dominer (2 X)

Leur guerre impitoyable

Est la seule responsable

Notre vengeance est louable

Nous sommes inarrêtables (X fois)

Notes :

[1] Les chants de l’EI jouent un rôle important dans les efforts de recrutement et d’endoctrinement du groupe, et pour aider à maintenir le moral des combattants. Pour en savoir plus, voir les rapports de MEMRI JTTM, , The Songs Of The Islamic State – A Major Tool For Reinforcing Its Narrative, Spreading Its Message, Recruiting Supporters, 11 août 2015 ; The Songs Of The Islamic State, Part II – Encouraging ‘Martyrdom’ With The Promise Of A Marvelous Afterlife, 16 février 2016.

[2] Voir le rapport de MEMRI JTTM, ISIS Video Features Posthumous Message From Paris Attackers; Shows Attackers Prior To The Operation, Executing Prisoners, le 25 janvier 2016.