Diario Judío México -

Le député jordanien Ghazi Al-Hawamleh a déclaré devant le parlement, dans un discours diffusé sur les ondes télévisées jordaniennes le 15 janvier 2020, que le peuple s’opposait à l’accord sur le gaz « honteux et injuste » entre la Jordanie et Israël. Déplorant le fait que les dirigeants jordaniens ne tiennent pas compte de l’opinion sur la question, il s’est exclamé : « Non au gaz israélien ! Non au gaz des juifs ! ». Extraits :

Ghazi Al-Hawamleh : La principale question aujourd’hui, dont nous débattons au parlement depuis trois ans, est l’accord honteux et injuste sur le gaz [avec Israël] – que le gaz ait été volé ou non. Beaucoup de choses ont été dites, mais nous ne pouvons pas trouver de solution. Les dirigeants, le gouvernement et le peuple n’en veulent pas. Nous le disons en arabe littéraire, nous le disons en arabe dialectal et nous le disons dans tous les dialectes, mais le message ne passe pas.

Comment faire passer ce message ? Non au gaz israélien ! Non au gaz des Juifs ! Ô Jordaniens, vous êtes 7 millions ! Puisque le parlement se tient à vos côtés et a annoncé sa position sur la question, le gouvernement doit annuler cet accord, quelles que soient les décisions de la Cour suprême. Nous vous disons : « Non ! » Et en anglais aussi : « No ! » Ô peuple, ô gouvernement, ô Premier ministre, ô Votre Majesté… Vous voulez que je le dise en hébreu ? [En hébreu :] « Pas de gaz ! Pas de gaz ! Pas de gaz israélien en Jordanie ! Pas de gaz ! Pas de gaz ! » C’est quel mot ?

Président du parlement : Laissez tomber…

Ghazi Al-Hawamleh : [En hébreu :] « Non au gaz de l’occupation israélienne en Jordanie ! Non au gaz de l’occupation israélienne en Jordanie ! »

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV