Diario Judío México - Le 14 mars 2018, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a rencontré à son bureau de Ramallah Rajaei Haddad, terroriste de Jérusalem-Est qui a été libéré de prison, après avoir purgé une peine de 20 ans pour complicité dans l’assassinat d’un Israélien de la Vieille Ville de Jérusalem. Abbas a félicité Haddad, soulignant que « la question des prisonniers occupe une place particulière dans les priorités des dirigeants palestiniens, qui s’emploient à libérer tous les prisonniers détenus des prisons de l’occupation ».

Le secrétaire-général de la présidence palestinienne Al-Tayeb Abd Al-Rahim, le membre du Comité exécutif de l’OLP Saleh Rafat et le dirigeant de la commission des familles de prisonniers de Jérusalem-Est Amjad Abou Assab ont également participé à la rencontre. Adnan Ghaith, dirigeant de la Commission de Jérusalem du Conseil révolutionnaire du Fatah, a déclaré : « Le mouvement du Fatah restera fidèle aux droits de notre peuple et soutiendra la ténacité des prisonniers et de leurs familles, qui ont sacrifié ce qu’ils avaient de plus précieux pour la patrie. » [1]

Il convient d’observer que ce n’est pas la première fois qu’Abbas rencontre des prisonniers libérés. Il a également rencontré des terroristes qui avaient eux-mêmes commis des attentats, ainsi que des familles de « martyrs » tués au cours de ces attentats.[2]

Lien vers le rapport en anglais

Notes :

[1] Al-Hayat Al-Jadida (AP), 15 mars 2018.

[2] Voir MEMRI en français Le président palestinien rencontre des terroristes et leurs familles, 14 mars 2017 et Dépêche spéciale de MEMRI n° 7248 Fatah, Headed By Mahmoud ‘Abbas, Fetes Released Prisoner Responsible For Shootings, Suicide Attack During Second Intifada, 26 décembre 2017.

 

Las opiniones expresadas aquí representan el punto de vista particular de nuestros periodistas, columnistas y colaboradores y/o agencias informativas y no representan en modo alguno la opinión de diariojudio.com y sus directivos. Si usted difiere con los conceptos vertidos por el autor, puede expresar su opinión enviando su comentario.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.


Artículo anteriorElections présidentielles en Egypte : La répression brutale du régime d’Al-Sissi contre les candidats potentiels à la présidence
Artículo siguienteLibro: “Novia que te vea”, de Rosa Nissan