Diario Judío México -

Dans un discours prononcé le 6 août 2019 devant de hauts représentants du ministère iranien des Affaires étrangères, le président iranien Hassan Rouhani a déclaré que la paix avec l’Iran était « la mère de toutes les paix » et que la guerre avec l’Iran était « la mère de toutes les guerres ». Il a déclaré que les autres pays ne pouvaient pas attendre de bénéficier de la sécurité tout en nuisant à la sécurité de l’Iran, et qu’il était « inconcevable » qu’ils empêchent l’Iran d’exporter du pétrole, tout en le permettant à d’autres pays. Rouhani a déclaré : « Paix contre paix. Pétrole contre pétrole… Nous sommes forts [et] nous pouvons exécuter ce que nous disons. Sécurité contre sécurité. Détroit contre détroit. » Le discours a été diffusé sur la chaîne IRINN (Iran). Extraits :

Hassan Rouhani : Je l’ai affirmé l’an dernier lors de ma rencontre avec vous [hauts représentants du ministère des Affaires étrangères] et avec les ambassadeurs. La paix avec l’Iran est la mère de toutes les paix, et la guerre avec l’Iran est la mère de toutes les guerres. J’aimerais le répéter maintenant. Si vous voulez la sécurité, et si vos soldats veulent la sécurité dans la région, il ne peut y avoir que la sécurité contre la sécurité. Vous ne pouvez pas nuire à notre sécurité et attendre de bénéficier de votre propre sécurité. Paix contre paix. Pétrole contre pétrole. Il est inconcevable que vous nous empêchiez d’exporter notre pétrole, tout en laissant les autres exporter le leur. C’est inconcevable. Pétrole contre pétrole. Vous avez compris à présent que nous sommes forts et que nous pouvons exécuter ce que nous disons. […] Sécurité contre sécurité. Détroit contre détroit. Il est inconcevable que le détroit d’Ormuz soit libre pour vous alors que le détroit de Gibraltar ne l’est pas pour nous. C’est inconcevable.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV