Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Le membre du Comité central du Fatah Jamal Muhaisen a appelé à réorienter la « boussole » de la bataille contre Israël et à résister aux efforts américains et israéliens visant à créer des batailles périphériques dans le but de détourner la nation arabe de son combat contre Israël, « lequel souille l’islam et les lieux saints chrétiens et prend le contrôle de la terre ».

S’exprimant sur la chaîne télévisée officielle de l’Autorité palestinienne le 23 juillet 2017, Muhaisen a déclaré que c’était une occasion historique de changer le cours des événements au Moyen-Orient. « N’y a-t-il personne pour diriger les armées pour la mosquée Al-Aqsa ? », a-t-il demandé, ajoutant : « Les droits ne se mendient pas. Les droits s’obtiennent par la force. » Extraits :

Jamal Muhaisen : Le rôle principal du Fatah est [de mener] la bataille qui se déroule à Jérusalem autour de la mosquée Al-Aqsa, mais c’est la bataille de tous les Palestiniens… Et chaque Palestinien devrait être impliqué… J’appelle tous ceux qui se trouvent [dans la mêlée], et surtout le Fatah, à s’impliquer davantage. C’est une occasion historique de changer le cours des événements dans l’ensemble de la région. L’ennemi de la région, du peuple palestinien, et de la nation arabe et islamique est Israël et nul autre. Les Etats-Unis et Israël essaient de créer des fronts de bataille… Laissez-moi vous dire, notre ennemi n’est pas l’Iran. L’ennemi de la nation arabe et islamique n’est pas l’Iran. L’ennemi de la nation arabe est Israël. La boussole doit être orientée contre Israël. Quiconque suit les déclarations de Netanyahou et de tous les dirigeants israéliens [comprendra] qu’ils essaient de déclencher un conflit arabo-iranien, pour que les victimes se trouvent du côté islamique, et de semer la destruction auprès de toutes les forces arabes et islamiques et dans toute la région, pendant qu’Israël contemple [la scène] de côté.

Le combat nous oppose à Israël. Nous rechignons à confronter ceux qui ont occupé nos terres et détruit nos lieux saints, et tout ce que nous faisons, c’est dresser des plans. Je crois que si nous sommes unis dans le combat…

Journaliste : La bataille doit-elle [uniquement] être menée contre Israël en tant qu’ennemi, ou contre d’autres acteurs qui essaient d’interférer dans le problème palestinien ?

Jamal Muhaisen : Nous ne permettrons à aucun acteur – arabe ou non-arabe – de s’ingérer dans nos affaires internes ou dans toute affaire arabe interne. Mais permettez-moi simplement de répéter que l’ennemi numéro 1 du peuple palestinien et de la nation arabe et islamique est Israël. Les Etats-Unis et Israël essaient de créer des batailles secondaires pour la nation arabe, afin de la détourner de sa bataille première, qui l’oppose à Israël, lequel profane les lieux saints islamiques et chrétiens et prend le contrôle de la terre.

Ces armées, qui accumulent [des forces] depuis 50 ans, avec de l’argent arabe et au détriment de la subsistance des citoyens arabes… Toutes les capacités militaires de la nation arabe devraient être dirigées contre l’occupation, avec tout le respect dû aux [officiers] hauts-gradés. La principale bataille est la bataille pour Jérusalem, la bataille pour Al-Aqsa.

Allah a lié la Kaaba à la mosquée Al-Aqsa, lorsqu’Il y a emmené le Prophète de nuit et l’a propulsé aux cieux depuis Jérusalem. Jérusalem est la porte du Paradis. […]

La résurrection de Jésus s’est également produite depuis Jérusalem. Par conséquent, la nation arabe et islamique n’a d’autre option que de tourner la boussole de son conflit, et de la réorienter dans sa vraie direction – contre l’ennemi israélien, qui est perché sur notre terre depuis 70 ans, et qui occupe Al-Aqsa depuis 50 ans. Au temps du [caliphe] Mu’tasim, les armées se mobilisaient pour une seule femme ; n’y a-t-il personne pour diriger les armées pour la mosquée Al-Aqsa ? Devons-nous implorer le monde de servir de médiateur ? Les droits ne se mendient pas. Les droits s’obtiennent par la force.