Diario Judío México -

Le 29 mars 2019, le sociologue qatari Abd Al-Aziz Al-Khazraj Al-Ansari a mis en ligne une vidéo sur la chaîne YouTube Al Mojtama, dans laquelle il montre et explique comment battre sa femme dans l’islam. Il précise qu’il n’est pas nécessaire de frapper fréquemment son épouse, mais qu’un homme – en tant que chef de famille – doit parfois exercer son autorité et discipliner sa femme « par amour », pour que « la vie continue ».

Al-Ansari a déclaré que les coups devaient être légers et indolores, le but étant que la femme prenne conscience de la virilité et de la force de son mari, ainsi que de sa propre féminité. Al-Ansari fait ensuite une démonstration sur « Nayef », un petit garçon qui pourrait être son fils. Il lui donne un petit coup sur l’épaule, le saisit, le secoue et lui dit : « Je t’ai dit de ne pas quitter la maison ! Combien de fois dois-je te le répéter ? »

Al-Ansari déclare qu’il est interdit de cogner ou de frapper sa femme au visage, précisant qu’il est dans la nature de certaines femmes d’aimer les maris dominateurs, autoritaires, violents et puissants. Voir une autre vidéo de MEMRI d’Al-Ansari en français. Extraits :

Abd Al-Aziz Al-Khazraj Al-Ansari : Chers téléspectateurs, de nombreuses personnes – en particulier les hommes mariés – aimeraient savoir comment battre leur femme. Battre sa femme est-il nécessaire ? Un homme doit-il battre sa femme tous les jours ? Non. […]

Tout d’abord, nous devons comprendre que l’homme est le chef de famille. Un chef a de l’autorité, à l’instar d’un chef d’entreprise. […] Le chef de famille peut décider de discipliner sa femme pour que la vie continue. […]

Comment un mari bat-il sa femme ? Il la frappe pour la discipliner, par amour. Il l’aime. Les coups doivent être légers et doivent faire ressentir à la femme sa féminité et la virilité de son mari. Voyons à présent comment l’islam nous dit de battre sa femme. Imaginons que Nayef, ici… Comment vas-tu, Nayef ? Nayef est bien entendu un garçon, mais imaginons qu’il soit la femme. Comment un mari doit-il battre sa femme ? Tout d’abord, il doit « l’admonester » – en d’autres termes, il doit lui donner un bon conseil. Ensuite, il doit s’abstenir de partager sa couche avec elle. Si tout cela ne sert à rien, il faut avoir recours aux coups en dernier ressort.

Que signifie battre dans l’islam ? Battre dans l’islam… Attends, ne bouge pas… Le mari doit faire sentir sa force à sa femme. Pourquoi tu ne m’écoutes pas ?! Combien de fois dois-je te le dire ?! Combien de fois dois-je te le dire pour que tu écoutes ?! Ne t’ai-je pas dit de ne pas quitter la maison sans ma permission ?! Vous voyez comment ? Un peu de réprimande… De toute évidence, elle commence à réagir… Je t’ai dit de ne pas quitter la maison ! Combien de fois dois-je te le répéter ? Vous voyez comment on frappe ? Je t’ai dit de ne pas quitter la maison ! Les coups sont légers, mes frères. Ne quitte plus la maison ! Tu comprends ?! Oui ou non ?! Vous voyez, mes frères ? Voilà ce que signifie battre dans l’islam. Mais certaines personnes la cognent au visage ou la giflent… Cela n’est pas permis. Le prophète Mohammed… Regardez combien l’islam est miséricordieux. Le Prophète a interdit de frapper le visage. Il a interdit aux hommes de frapper leur femme au visage. Gifler le visage, frapper la tête, cogner le nez – tout cela est interdit. Les coups servent à discipliner. Voyons comment procéder. Ne quitte plus la maison ! Écoute ce que je te dis ! Il s’agit de coups indolores qui ne laissent pas d’ecchymose ni ne font saigner. […]

Le coup que je viens de donner à Nayef est le véritable coup léger dans l’islam. […]

Mes frères, pourquoi les maris battent-ils leurs femmes ? Parce que certaines femmes aiment les époux dominateurs et autoritaires. Par nature, elles aiment les maris violents et puissants. […]

Avec certaines femmes, il ne sert à rien de les avertir et de leur refuser le lit. La seule chose efficace avec de telles femmes, c’est de les frapper. Elle a besoin de sentir que vous êtes un vrai homme. C’est sa nature. Mes chers frères, j’espère que vous avez compris ce qu’est le droit de discipliner une femme dans l’islam. Nous ne devons pas commencer à nous demander si notre religion est cruelle. Non, notre religion est une religion de miséricorde et de bonté.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV