Les autorités gazaouies mettent le feu aux drogues et accusent Israël

Por:
- - Visto 38 veces
Les autorités gazaouies mettent le feu aux drogues et accusent Israël

Selon un reportage diffusé la chaîne télévisée Al-Manar du Hezbollah, sur le problème de la drogue dans la bande de Gaza, les quantités de narcotiques et de haschich dernièrement détruites indiquent que « les jeunes de Gaza sont pris pour cibles de plusieurs côtés ».


Ashraf Abou Sido, responsable des affaires juridiques de l’Unité anti-stupéfiants, a déclaré que « les agences de renseignement mondiales, dont l’occupation israélienne, opèrent dans les coulisses ». Le général Nasser Sleiman, responsable des tribunaux militaires au sein de l’Unité antidrogue, a pour sa part déclaré que « l’occupation a tout intérêt à ce que nos jeunes deviennent dépendants ». Le reportage a été diffusé le 22 octobre 2018. Extraits :

Journaliste : Compte tenu de la taille de la population de la bande de Gaza, ce million et plus de narcotiques et ces 1 000 briques de haschich qui ont été détruites constituent une quantité énorme. Cela indique que les jeunes de Gaza sont pris pour cible de plusieurs côtés, d’autant plus que ces quantités de drogues sont bon marché, selon les experts.

Ashraf Abou Sido : Il s’agit d’une quantité terrifiante, qui gagne la bande de Gaza gratuitement ou à très faible coût. Cela prouve que les agences de renseignement mondiales, comme l’occupation israélienne, opèrent dans les coulisses. […]

Nasser Sleiman : L’occupation a tout intérêt à ce que nos jeunes deviennent dépendants. Lorsque quelqu’un devient toxicomane et ne peut plus se permettre d’acheter de la drogue, les collaborateurs communiquent son nom à l’officier de renseignement [israélien], et ils recrutent le toxicomane, nuisant gravement à notre sécurité nationale.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Comparte en Redes Sociales

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.


Artículos Relacionados: