Diario Judío México -

Dans une vidéo mise en ligne sur sa chaîne YouTube le 19 juin 2019, l’imam Shaban Sherif Mady, d’Edmonton au Canada, a qualifié le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi de « hooligan » et de collaborateur sioniste implanté en Egypte pour la corrompre et la détruire. Il a fait l’éloge de l’ancien président égyptien Mohamed Morsi pour son soutien à la révolte syrienne contre le régime de Bachar Al-Assad, son aide à Gaza et son désir de produire localement des armes, des aliments et des médicaments. Il a ajouté qu’Allah ne laisserait pas le président Al-Sissi impuni, ajoutant que quelqu’un se vengerait contre lui pour le sang des martyrs.

S’adressant aux dirigeants de la plupart des autres pays musulmans, qu’il a également accusés d’être des collaborateurs des sionistes, l’imam Sherif Mady a déclaré : « C’est déjà demain, et le feu que vous avez allumé dans les foyers des musulmans va changer de cours et vous consumer. » Ajoutant qu’un Etat islamique serait bientôt créé, car Allah l’a promis, il a affirmé que Jérusalem « ne serait reconquise que par le sang » et qu’un califat allait conquérir Rome (voir MEMRI en français : L’imam canadien Sherif Mady : Jérusalem ne sera reprise que par le sang, les accords de paix sont des ordures, 11 mai 2016 ; Sermon du vendredi au Canada de l’imam Shaban Sherif Mady : Rome sera conquise, comme le fut Constantinople, 24 février 2016). Récemment, il a été interdit de prêche au Centre communautaire d’Edmonton. L’imam Sherif Mady est un ancien élève de l’Université Al-Azhar en Egypte. Extraits :

« Homme méprisable, collaborateur, vous n’échapperez pas à votre punition dans ce monde puis dans l’autre »

Shaban Sherif Mady : Ces gens seront oubliés et personne ne les mentionnera. Depuis le grand Pharaon d’Egypte jusqu’au Pharaon nain [actuel] d’Egypte, le prêtre collaborateur avec les sionistes, [le président Al-Sissi], qui a été implanté en Egypte pour la détruire… Il a amené la destruction dans la politique, l’économie et la société. On ne trouve rien [de bon] nulle part [en Egypte]. Il n’est venu que pour semer la corruption dans le pays, et non pour répandre le bien. Et [Morsi] était tout le contraire… Morsi a dit : « Nous répondrons à ton appel, ô Syrie. » Ce nain collaborateur [Al-Sissi] a déclaré : « Nous nous tiendrons aux côtés de Bachar. » Morsi a dit : « Nous n’abandonnerons jamais Gaza. » Ce collaborateur [Al-Sissi] a déclaré : « Nous combattrons Gaza par la nourriture, l’eau et les armes, et nous la soumettrons à un siège encore plus dur que le siège des ennemis sionistes. » Morsi a dit : « Je protègerai les jeunes filles. Vos pères sont des hommes qui n’acceptent pas l’injustice. » Mais alors est arrivé ce nain qui a mis les femmes en prison. Il a bafoué leur honneur et les a emprisonnées, et à présent, il est même allé jusqu’à prononcer des sentences de mort contre des femmes. Morsi a dit : « Que notre nation se lève avec ses armes. Produisons nos propres armes, médicaments et aliments. » Mais ce collaborateur est venu, a tout importé, et a fait de l’Egypte un jouet. Comme Hazem Abou Ismaïl – puisse Allah le libérer de prison – l’a dit : « L’Egypte deviendra la plus grande blague du monde. » Et à présent, nous en témoignons. Et qui s’en charge ? Cet homme méprisable, ce hooligan, ce collaborateur sioniste. […]

Vous, homme méprisable et collaborateur, vous n’échapperez pas à votre punition dans ce monde, avant l’autre. Allah ne vous laissera pas fuir. Il enverra quelqu’un pour venger le sang des milliers de martyrs.

« L’Etat [islamique] sera établi, que cela vous plaise ou non… Il y aura un califat conformément à la méthode prophétique »

Nous voulons dire aux dirigeants arabes, qui sont aussi des collaborateurs et qui n’ont pas dit un seul mot [sur le décès de Morsi] à l’exception du dirigeant du Qatar, et des pays musulmans [non-arabes], à l’exception du président de la Malaisie, et la Malaisie et la Turquie dans leur ensemble… A ces dirigeants arabes, nous disons : c’est déjà demain, et l’incendie que vous avez allumé dans les foyers des musulmans et qui a tué, blessé et chassé les gens, changera de cours et vous consumera. […]

L’Etat [islamique] sera établi, que cela vous plaise ou non. Ces dirigeants mamelouk arabes seront très bientôt partis. Il y aura un califat, conformément à la méthode prophétique. Ce n’est pas l’un des signes du Jour du Jugement, comme le disent certains. C’est l’une des promesses d’Allah qui doivent être tenues bien avant le Jour du Jugement.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV