Diario Judío México -

L’intellectuel irakien Abdoul Jabbar Al-Rifaee a demandé, lors d’une interview diffusée le 7 août 2019 sur la chaîne Al-Araby (Royaume-Uni), quelle a été la contribution du monde islamique au développement des sciences modernes depuis cinq siècles, dans les différents domaines. Donnant l’exemple des prix Nobel, attribués à des centaines de personnes depuis environ un siècle, Al-Rifaee a souligné que très peu ont été décernés à des musulmans, surtout si l’on tient compte de l’importance de la population musulmane dans le monde. Al-Rifaee a affirmé que le problème résidait dans la mémoire historique des musulmans, qui, selon lui, les étouffe. Extraits :

Abdoul Jabbar Al-Rifaee : Depuis 500 ans, les sciences modernes se sont constituées dans des domaines variés – sciences naturelles, sciences appliquées, philosophie, sciences sociales, sciences humaines… Quelle a été la contribution du monde islamique à tout cela ? Soyons honnêtes. Répondons honnêtement. Le prix Nobel, qui est un prix très éminent, est décerné depuis le début du XXe siècle et jusqu’à nos jours. Il a été décerné à des centaines de personnes ayant fait des découvertes dans les différents domaines. Combien de scientifiques musulmans ont reçu ce prix pour leurs découvertes ? Surtout si l’on considère que, sur le plan démographique, le monde islamique représente une grande partie de la population mondiale. Il y a donc un problème. Le problème réside dans le fardeau de la mémoire [historique]. Ce que notre culture considère comme une loyauté envers son patrimoine est en réalité une prison qui étouffe les musulmans.

Journaliste : OK, donc cette idée….

Abdoul Jabbar Al-Rifaee : Je n’appelle pas à effacer ou à annuler notre patrimoine. Cependant, nous devons examiner notre patrimoine à travers le prisme de l’ère [moderne], plutôt que depuis une perspective développée par [l’imam] Al-Shafi’i il y a 12 siècles.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Las opiniones expresadas aquí representan el punto de vista particular de nuestros periodistas, columnistas y colaboradores y/o agencias informativas y no representan en modo alguno la opinión de diariojudio.com y sus directivos. Si usted difiere con los conceptos vertidos por el autor, puede expresar su opinión enviando su comentario.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.


Artículo anteriorLe chef du Hamas Yahya Sinwar : Nous détruirons Ashkelon et d’autres villes israéliennes avec des centaines de missiles tirés d’une seule salve
Artículo siguienteLa comunidad judía estuvo con Claudia Sheinbaum en la presentación del nuevo plan urbano para vivienda asequible