Diario Judío México - Dans ses propos permanents, il y avait une espèce d’obsession antisémite, une obsession à vouloir imiter ou dépasser Merah, son modèle”. L’ex-otage, Didier François, a apporté ce matin des précisions sur la personnalité de Mehdi Nemmouche, le tueur présumé de l’attentat du musée juif de Bruxelles, le 24 mai dernier.

Le journaliste, détenu en Syrie entre juin 2013 et avril 2014, était l’invité de la Matinale d’Europe 1. Au micro de Thomas Sotto, il a confirmé avoir “l’intime conviction, l’absolue certitude” que Mehdi Nemmouche était bien l’un de ses geôliers et s’est montré peu surpris devant la tournure dramatique prise par le retour du terroriste, membre de l’État islamique, en Europe.

“Je n’avais absolument aucun doute [sur le fait que Nemmouche soit le responsable de la tuerie de Bruxelles]. Avant même de voir ses photos ou d’entendre sa voix, le simple acte lui-même m’avait déjà mis la puce à l’oreille” a indiqué Didier François, décrivant Nemmouche moins comme un “idéologue islamiste” que comme quelqu’un se définissant lui-même comme “un jeune criminel transformé en nettoyeur ethnique”… Lire la suite

Las opiniones expresadas aquí representan el punto de vista particular de nuestros periodistas, columnistas y colaboradores y/o agencias informativas y no representan en modo alguno la opinión de diariojudio.com y sus directivos. Si usted difiere con los conceptos vertidos por el autor, puede expresar su opinión enviando su comentario.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

Artículo anteriorViolentas protestas en el Este de Jerusalem tras la muerte de adolescente palestino
Artículo siguienteThe media’s tragic obsession with Israel
Noticias, Reportajes, Cobertura de Eventos por nuestro staff editorial, así como artículos recibidos por la redacción para ser republicados en este medio.