Khaled Abdoul Fattah, universitaire et penseur islamique libanais, a déclaré dans une interview diffusée le 10 juillet 2019 sur la chaîne Al-Araby (Royaume-Uni) que les musulmans devraient éviter d’épouser des non-musulmans ou des coreligionnaires d’un milieu social différent. Il a déclaré que l’État islamique auquel il aspire conférerait à l’islam et à ses symboles le statut le plus élevé et permettrait aux fidèles d’autres religions de pratiquer leur culte dans leurs propres espaces. Il a expliqué que les religions ne seraient pas égales dans l’Etat islamique, affirmant que c’est le cas en Occident. Il a souligné que même si l’Occident prétend accorder aux citoyens la liberté de culte, de nombreux pays occidentaux interdisent aux musulmans l’appel à la prière et la construction de minarets. Extraits :

Khaled Abdoul Fattah : Je conseille aux hommes [musulmans] de ne pas épouser de femmes non musulmanes, mais ce n’est pas tout. Je leur conseille de ne pas épouser de femmes musulmanes qui n’appartiennent pas à la même couche sociale.

Journaliste : Donc vous cherchez la compatibilité…

Khaled Abdoul Fattah : Précisément. Parfois, un sunnite veut épouser une chiite, ou l’inverse. Je ne dis pas que les chiites sont des infidèles. Bien sûr que non. Nous sommes tous des musulmans, Dieu merci… […]

Je conseille aux Bédouins de ne pas épouser de citadins, et vice versa. De même, un homme riche ne devrait pas épouser une fille pauvre, ou vice versa, et un homme analphabète ne devrait pas épouser une fille instruite, ou vice versa. Ceci parce que qui se ressemble s’assemble. Quand les gens se ressemblent, ils s’entendent bien, mais les problèmes arrivent quand ils sont différents. […]

Dans l’Etat islamique que nous appelons à établir, les rites de l’islam seront considérés comme suprêmes, et les non-musulmans seront autorisés à pratiquer leur culte dans leurs églises. Ils seront autorisés à rénover leurs églises si besoin est, de sorte qu’ils n’aient pas à prier dans les rues. C’est ce qui s’est passé dans les pays musulmans tout au long de l’histoire. A Alexandrie et ailleurs en Egypte, ils ont reconstruit des églises dès le premier siècle du calendrier hégirien. A ce sujet, nous disons : s’ils ne veulent pas reconstruire, tant mieux, car nous voulons que la parole d’Allah soit suprême. C’est ce que nous voulons. Nous voulons qu’il y ait des mosquées sur les places publiques. Nous ne voulons pas voir des églises sur les places de l’État musulman que nous appelons à créer, mais dans leurs propres espaces, ils peuvent construire des églises et exposer leurs croix – simplement pas sur les grandes places de l’État musulman, car cet État sera fondé sur l’islam et portera les symboles de l’islam.

Journaliste : Il n’y aura donc pas d’égalité religieuse dans l’État que vous aspirez à créer.

Khaled Abdoul Fattah : Exact. D’ailleurs, c’est la situation en Occident. J’ai visité des pays occidentaux. Par exemple, beaucoup d’entre eux interdisent aux musulmans l’appel à la prière. Nous ne pouvons pas construire de minarets. Ceux qui parlent de liberté, de laïcité…

Journaliste : Et c’est injuste, à vos yeux.

Khaled Abdoul Fattah : Ils disent avoir la liberté. S’ils se disaient des pays chrétiens, j’aurais compris. Mais ils disent que toutes les religions sont égales, que tout le monde jouit de la liberté de religion et de l’égalité, et puis ils parlent d’avoir le premier président noir en Amérique…

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A excepción de tu nombre y tu correo electrónico tus datos personales no serán visibles y son opcionales, pero nos ayudan a conocer mejor a nuestro público lector

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.
Artículo anteriorL’historien palestinien Jamal Al-Jawarish : Le sionisme est enraciné dans la croyance protestante de la seconde venue de Jésus – Les ghettos n’ont pas été imposés aux Juifs, c’était leur idée
Artículo siguienteLe haut responsable iranien Hossein Naghavi-Hosseini : Sans nous en retirer, nous cesserons progressivement de respecter le JCPOA