Diario Judío México -

Alors qu’il rendait visite au porte-parole du Fatah à Gaza, Atef Abou Saïf, hospitalisé à Ramallah, le président de l’Autorité paletsinienne Mahmoud Abbas a insulté les « chiens » du Hamas qui l’auraient battu à Gaza, affirmant que le Hamas devait « être jeté dans la poubelle de l’histoire ». La vidéo de la visite a été mise en ligne sur la chaîne YouTube d’Abbas le 20 mars 2019. Extraits :

Mahmoud Abbas : Bonjour les gars. C’est bon, ne bougez pas, ne bougez pas, Atef. C’est bon, restez-là. Comment allez-vous ?

Atef Abou Saïf : Loué soit Allah…

Mahmoud Abbas : Je suis venu vous remonter le moral. Bon rétablissement, bon rétablissement.

Atef Abou Saïf : Le peuple de Gaza est un grand peuple.

Mahmoud Abbas : Oui, par Allah, c’est un grand peuple.

Atef Abou Saïf : Vous avez été chargé de la mission ardue de leadership. Puisse Allah vous aider.

Mahmoud Abbas : Qu’Allah soutienne le [peuple de Gaza]. Les sacrifices qu’ils ont faits ne seront jamais oubliés. Leurs actions ne peuvent être oubliées. C’est le peuple de Gaza qui a commencé la révolution, et c’est à lui de la mener à son terme, avec l’aide d’Allah. Quant au [Hamas], il devrait être jeté dans la poubelle de l’histoire.

Médecin : Regardez, cette plaie s’étend de ce côté jusqu’à l’autre. Il a fallu lui faire dix-huit points de suture sur la tête. Regardez le coup qu’il a reçu ici, à l’arrière du crâne. Il a quelques fractures qui ne nécessitent pas d’intervention. Il y a une fracture de ce côté. […] C’est extrêmement enflé. Il y a de la pression sur ses nerfs…

Atef Abou Saif : Ils étaient 25. Tous portaient des masques.

Mahmoud Abbas : Qu’ils aillent en Enfer. Ces chiens.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV