Diario Judío México - Depuis plus de vingt ans, MEMRI comble le fossé de la langue entre le Moyen-Orient, l’Asie du Sud et l’Occident, publiant des traductions et des analyses qui contribuent à informer les gouvernements, les décisionnaires, les autorités en charge du maintien de la loi, les services de renseignement, les médias, les universités et le public en général, diffusant des informations souvent exclusives, afin d’apporter de nouvelles clés de compréhension.

Les projets de recherche de MEMRI rendent également compte de l’antisémitisme croissant en Occident, qui provient de sources tant djihadistes que suprématistes blanches.

La Russie n’est pas moins énigmatique pour l’Occident que le monde arabe et musulman, et depuis trois ans, MEMRI publie des traductions des médias imprimés et audiovisuels russes, en sus d’analyses originales, révélant ce que les officiels, médias, commentateurs, think tank et autres acteurs russes disent au sujet des Etats-Unis, de l’Occident et de l’OTAN, et d’autres sujets. Les interventions traduites comprennent celles des élites politiques, militaires, universitaires et autres.

Nous demandons à nos lecteurs de nous aider à poursuivre ce travail. Ci-dessous les domaines de recherche de MEMRI auxquels vous pouvez réserver votre don. Nous vous remercions de prendre le temps de la lire.

Aucune autre organisation n’accomplit le travail de MEMRI.

MERCI DE SOUTENIR MEMRI AUJOURD’HUI

MEMRI est actif 24h/24 sur plusieurs continents, sept jours par semaine, 365 jours par an, pour produire un travail de recherche de pointe sur la région tout entière, allant du Moyen-Orient jusqu’à l’Iran et l’Asie centrale et du Sud, et incluant en outre les communautés arabo-musulmanes en Occident. Les recherches de MEMRI couvrent en particulier :

  • L’Iran – Le MEMRI Iran Media Studies Project s’intéresse en particulier aux déclarations de dirigeants du régime et de l’armée – notamment de dirigeants du CGRI – qui ont, dernièrement, menacé les Etats-Unis et tenu des propos hostiles à l’égard de la France. Cette recherche revêt une valeur stratégique particulière pour l’Occident. Nous suivons aussi l’expansion de l’Iran dans la région du Moyen-Orient et l’enracinement de sa présence en Syrie et au Liban, ainsi qu’en Irak, au Yémen et ailleurs.
  • Arabie saoudite et pays du Golfe – MEMRI a suivi les retombées en Arabie saoudite de l’assassinat, en octobre 2018, du journaliste Jamal Khashoggi, et l’opposition à la répression dans le pays – alors que ce pays et d’autres pays du Golfe s’engageaient dans le même temps dans le dialogue avec Israël, par crainte de la menace iranienne.
  • Asie du Sud – Publication d’analyses approfondies sur les événements en Afghanistan, au Pakistan et en Inde, en rapport notamment avec le djihad dans la région, la liberté culturelle et religieuse et la menace pour la sécurité internationale.
  • Irak, Syrie et Liban – L’Irak, où l’Iran a pris le contrôle du système financier et bancaire, avec la coopération de responsables locaux, afin de contourner les sanctions américaines contre l’Iran ; la Syrie, où le président Assad a repris le contrôle de vastes régions du pays et déclaré victoire face aux derniers bastions de l’Etat islamique ; et le Liban, où le Hezbollah soutenu par l’Iran et ses alliés bénéficie d’une large majorité au sein du gouvernement. L’Iran a proposé d’équiper l’armée du Liban, tandis que le Hezbollah ouvre un nouveau front contre Israël, en creusant des tunnels au sud du Liban.
  • Turquie – Le MEMRI Turkish Media Project surveille étroitement la propagation d’un antisémitisme virulent dans le pays, sous la direction du président Erdoğan et de son parti, l’AKP, associée à une répression grandissante de toute opposition et d’une orientation pro-islamiste et anti-occidentale.
  • Autorité palestinienne et Gaza – Les officiels de l’Autorité palestinienne soutiennent ouvertement les terroristes et ont annoncé qu’ils continueraient de verser des indemnités aux prisonniers et aux familles des « martyrs » – alors que le Hamas tire des missiles fabriqués en Iran au cœur d’Israël et encourage les troubles à la frontière de Gaza.
  • Russie – qui accroît son rôle et son influence dans tout le Moyen-Orient, en relation avec l’Iran et la Syrie, et développe ses alliances avec plusieurs pays d’Europe, d’Amérique du Sud et ailleurs.

Le travail de recherche de MEMRI est une entreprise onéreuse. La production des clips TV de MEMRI exige une technologie de pointe et une expertise humaine pour l’exploiter – allant de l’enregistrement et de l’écoute des programmes bruts issus de plus de 100 chaînes télévisées du Moyen-Orient à la traduction, au sous-titrage et à la transcription des vidéos ensuite mises en ligne et diffusées. Merci de nous aider aujourd’hui à poursuivre ce travail. Vous pouvez choisir quel projet vous souhaitez financer parmi les suivants :

  • Projet Sermons – Exposer les imams qui prêchent l’antisémitisme, Le négationnisme et l’extrémisme. De récentes vidéos révélées par MEMRI TV, de sermons haineux d’imams prononcés à travers les Etats-Unis et le Canada, mais aussi en France (et notamment à Toulouse, où le travail de MEMRI a conduit à la mise en examen de l’imam Tataï), ont suscité les réactions de dirigeants politiques et les excuses de certains imams.
  • Projet incitation en ligne – Veille de l’incitation à la haine et de l’extrémisme du suprématisme blanc – et examen de ses points de rencontre avec l’extrémisme et l’incitation à la haine islamistes.
  • Le MEMRI Reform Project – Rechercher et amplifier les voix des personnalités et intellectuels arabes et musulmans qui prônent la tolérance, la coexistence et militent pour les droits de l’homme et ceux des femmes, qui soutiennent la démocratie et s’expriment contre la haine, l’antisémitisme et le djihad.
  • Le MEMRI Russian Media Studies Project – Traduction et analyse des médias russes afin de combler une lacune essentielle des sociétés occidentales, alors même que la Russie étend son rôle et son influence au Moyen-Orient et en Europe.
  • Le MEMRI Jihad and Terrorism Threat Monitor (JTTM) Project – Surveiller et analyser les organisations et groupes tels que l’Etat islamique, Al-Qaïda et leurs affiliés et sympathisants dans le monde. Alors que les militants et partisans de l’EI poursuivent leurs efforts en ligne pour recruter, financer et diffuser leur idéologie, les djihadistes occidentaux qui ont rejoint l’EI au Moyen-Orient cherchent à présent à rentrer chez eux. Ce faisant, les “loups solitaires” inspirés par l’EI en Occident continuent de planifier des attentats. Au cours des deux dernières années, MEMRI a fourni aux autorités américaines et européennes une quantité d’informations sur les djihadistes – conduisant, dans certains cas, à des arrestations et des poursuites judiciaires.
  • Le MEMRI Cyber and Jihad Lab (CJL) – Suivi et recherche sur les groupes djihadistes du Moyen-Orient, d’Iran et d’Asie du Sud, et examen du profil des djihadistes dans les médias sociaux et en ligne, en se focalisant sur le cryptage et les autres technologies. Recherche de solutions pour affronter les djihadistes et les terroristes en ligne et développer des lois face à ce phénomène.

VOTRE DONATION NOUS PERMET D’AIDER DIRECTEMENT LES HOMMES POLITIQUES, DECISIONNAIRES ET RESPONSABLES A LA LUTTE ANTI-TERRORISTE

  • Gouvernements, autorités chargées de l’application de la loi et de la lutte antiterroriste – dans le monde entier, pour combattre le terrorisme, l’extrémisme et l’antisémitisme.
  • Université – plus de 700 universités et instituts d’enseignement supérieur dans le monde entier.
  • Médias américains et européens

LE TRAVAIL DE RECHERCHE DE MEMRI EST PLUS CRUCIAL QUE JAMAIS – NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE AIDE AUJOURD’HUI

Veuillez soutenir MEMRI aujourd’hui, pour que MEMRI puisse poursuivre son travail avec efficacité. Vous pouvez aussi donner en ligne sur www.memri.org/donate ou envoyer un chèque à l’ordre de MEMRI, P.O. Box 27837, Washington, DC 20038-7837.