Diario Judío México -

Mullah Fateh Krekar, érudit djihadiste basé en Norvège et ancien chef du groupe sunnite djihadiste kurde Ansar Al-Islam, a été interviewé par NRT TV (Kurdistan irakien). Selon lui, le fait qu’un groupe comme Al-Qaïda ou comme l’Etat islamique perde son emprise sur un territoire qu’il occupait n’a rien d’extraordinaire, car d’autres groupes partageant la même idéologie les remplaceront. Ceci, en raison du fait que le Coran, la sunna et les hadiths concernant le djihad sont permanents et que les générations futures continueront à apprendre ces sources. Un autre groupe défendant les mêmes idées que l’Etat islamique émergera en Irak, car les droits des sunnites irakiens continuent d’être bafoués, a-t-il ajouté. L’interview a été diffusée le 20 décembre 2018. Extraits :

Mullah Fateh Krekar : Si Al-Qaïda ou l’Etat islamique étaient présents à un certain endroit, puis perdaient ensuite leur emprise, cela ne devrait pas être perçu comme quelque chose d’extraordinaire. Même si ces organisations disparaissaient, une autre organisation émergerait. Les sources religieuses sont restées inchangées. Le Coran et la sunna sont les sources de l’orientation, de l’enseignement, de l’éducation sociale et idéologique et de l’activité djihadiste. Ces deux sources existent. Les versets coraniques existent et les hadiths sont permanents. Le recueil Sahih Al-Bukhari comporte 55 hadiths sur le djihad et le Sahih Muslim en renferme 69. Ces sources ne cesseront pas d’exister. Les générations futures continueront de les apprendre. Il en va de même pour l’injustice subie par le peuple. Les sunnites du triangle sunnite [en Irak] étaient opprimés et confrontés à des campagnes d’extermination hostiles, menées par les croisés. […]

Leurs droits ont été piétinés, leur existence a été effacée et tous les aspects de leur vie ont été attaqués – leurs croyances, leurs affiliations, leurs tribus, leurs confessions religieuses, leur économie, les infrastructures de leurs villes… Tous ces facteurs continuent d’exister, donc même si l’Etat islamique disparaissait, un autre groupe [défendant les] mêmes idées le remplacerait.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Las opiniones expresadas aquí representan el punto de vista particular de nuestros periodistas, columnistas y colaboradores y/o agencias informativas y no representan en modo alguno la opinión de diariojudio.com y sus directivos. Si usted difiere con los conceptos vertidos por el autor, puede expresar su opinión enviando su comentario.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

A fin de garantizar un intercambio de opiniones respetuoso e interesante, DiarioJudio.com se reserva el derecho a eliminar todos aquellos comentarios que puedan ser considerados difamatorios, vejatorios, insultantes, injuriantes o contrarios a las leyes a estas condiciones. Los comentarios no reflejan la opinión de DiarioJudio.com, sino la de los internautas, y son ellos los únicos responsables de las opiniones vertidas. No se admitirán comentarios con contenido racista, sexista, homófobo, discriminatorio por identidad de género o que insulten a las personas por su nacionalidad, sexo, religión, edad o cualquier tipo de discapacidad física o mental.


Artículo anteriorAbdel-Bari Atwan, journaliste basé au Royaume-Uni : L’Amérique a trahi les Kurdes et a été vaincue en Syrie
Artículo siguienteSelecciones de las series de MEMRI Informes Diarios e Investigación y Análisis del 2018