Diario Judío México -

Le 13 janvier 2019, Rum Online News (Jordanie) a mis en ligne la séquence d’une brève altercation intervenue au parlement jordanien lors d’une session consacrée à la législation du travai : le député Khalil Attieh, alias Abou Hussein, a agressé physiquement son homologue Mohammed Al-Baraysah. Au moment où Attieh évoquait le droit des députés de s’exprimer librement, Al-Baraysah l’a interrompu. Attieh lui a enjoint de se taire puis s’est rué sur lui. D’autres députés ont tenté de retenir les deux hommes. Le président du parlement a réagi en ces termes : « C’est vraiment dommage, Abou Hussein. Vous venez juste de nous sermonner sur le sujet du protocole. » Pour en savoir plus sur le député Khalil Attieh, voir MEMRI en français, Un député jordanien : Je hais les Juifs, je hais les Juifs, je hais les Juifs. Ils ne méritent que la haine. Extraits :

Le député Khalil Attieh : « Chaque membre du Sénat et de la Chambre des représentants est entièrement libre de parler et d’exprimer son opinion, dans le cadre du protocole de sa chambre respective. Un député ne doit pas être réprimandé pour son vote, son avis, ou un discours prononcé lors d’une session. » Lorsqu’un député dit quelque chose, tout le monde n’est pas obligé d’être d’accord. Nous devons nous respecter les uns les autres. Chaque député doit parler comme il l’entend. Monsieur le Président, je vous prierai de laisser le rapporteur de la commission revenir sur le podium…

Le député Mohammed Al-Baraysah : [Inaudible]

Le député Khalil Attieh : Écoutez ! Vous feriez mieux de vous taire ! Taisez-vous ! Taisez-vous ou sortez !

Président du Parlement : Abou Hussein… Abou Hussein… Qu’est-ce que ça veut dire ? C’est vraiment honteux, Abou Hussein. Vous venez tout juste de nous sermonner au sujet protocole.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV