Diario Judío México - Le 1er décembre 2018, les médias égyptiens et d’autres pays arabes ont annoncé que, pour la première fois, une messe copte s’est tenue en Arabie saoudite, à Riyad. La messe a été célébrée par Ava Morkos, évêque copte de Shobra Al-Kheima en Egypte, dans le cadre de sa visite en Arabie saoudite.[1] Les médias saoudiens ont rapporté que l’évêque s’est rendu au Royaume sur l’invitation du prince héritier Mohammed Ben Salman en mars 2018. Il convient d’observer que l’évêque Morkos, responsable des fidèles coptes en Arabie saoudite, s’est rendu dans le pays à trois reprises dans le passé, mais que c’est la première fois qu’il a dirigé un service religieux chrétien au grand jour. Quelques jours après la tenue de cette messe, le pape copte Tawadros II a déclaré au journal saoudien en langue anglaise Arab News qu’il avait également reçu une invitation de Ben Salman pour se rendre en Arabie saoudite, et qu’il souhaitait s’y rendre, mais qu’aucune date n’avait encore été fixée pour la visite.[2] 

Las opiniones expresadas aquí representan el punto de vista particular de nuestros periodistas, columnistas y colaboradores y/o agencias informativas y no representan en modo alguno la opinión de diariojudio.com y sus directivos. Si usted difiere con los conceptos vertidos por el autor, puede expresar su opinión enviando su comentario.

SIN COMENTARIOS

Deja tu Comentario

Artículo anteriorCasa Habitación y Centro de Respiro BIT Moisés Cojab Farca Z”L
Artículo siguienteUn ancien membre de l’EI en Syrie : Nous servions de boucliers humains