Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Lors du rassemblement de la Journée d’Al-Quds, qui s’est tenu le 8 juin 2018 à Times Square, à New York, des militants ont appelé à « l’Intifada, Révolution ! » et scandé : « Avec nos âmes et notre sang, nous te rachèterons, Palestine ! »

Des coffres semblables à des cercueils, drapés du drapeau palestinien, étaient disposés sur le sol. Bill Dores, membre du Comité national du Workers World Party, a déclaré que « le ghetto de Varsovie d’aujourd’hui s’appelle la bande de Gaza » et qu’Israël serait bientôt « jeté aux oubliettes de l’histoire ».

Le responsable du CAIR [Council on American-Islamic Relations] et musicien hip-hop Cyrus McGoldrick, alias Raskol Khan, a cité le fondateur du Hamas, Ahmed Yacine, affirmant : « Nous vous combattrons tous jusqu’à ce que nous récupérions [notre terre]. » Larry Holmes, premier secrétaire du Workers World Party, s’est adressé au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, lui demandant de dire au « raciste Trump » de cesser de donner des armes à Israël. Des vidéos des discours ont été mises en ligne sur la chaîne YouTube FreeAlQudsNY. Extraits :

Oratrice 1 : Depuis le début de la Journée de la Terre, le 30 mars, des centaines de personnes ont été assassinées et des dizaines de milliers ont été blessées, parmi lesquelles plusieurs enfants, car Israël veut tuer la prochaine génération de combattants de la résistance. Ils ont dit que chaque balle arrive à destination et qu’ils visent stratégiquement les Palestiniens. Ils empêchent les manifestants blessés de recevoir un traitement, ils font taire les journalistes pour éviter la diffusion des informations. La Palestine sera libre elle aussi, de notre vivant, Inshallah. Mais même ici, à New York, les organisateurs politiques sont opprimés par la police, qui est entraînée par les forces offensives israéliennes, leur groupe d’intervention stratégique, un personnel militaire formé aux tactiques antiterroristes, qui essaie de nous faire taire et de suivre les militants pendant leur marche. Ils cherchent n’importe quelle raison pour nous arrêter et nous enfermer. Nous ne cesserons pas d’exprimer nos opinions à cause de leurs menaces. Dites-moi maintenant. Sommes-nous des terroristes ?

Foule : Non !

Oratrice 1 : Allons-nous arrêter de manifester ?

Foule : Non !

Oratrice 1 : Allons-nous arrêter de protester ?

Foule : Non !

Oratrice 1 : C’est ainsi qu’ils appellent les combattants palestiniens de la liberté et c’est ainsi qu’ils considéraient les moudjahidines algériens. Nous disons que les impérialistes américains sont les terroristes numéro un. […]

Avec nos âmes et notre sang, nous te rachèterons, Palestine ! Avec nos âmes et notre sang, nous te rachèterons, Palestine ! […]

Bill Dores : Le ghetto de Varsovie d’aujourd’hui s’appelle la bande de Gaza. Des gens sont nés là-bas et sont morts là-bas, privés d’eau. L’eau est empoisonnée. Il n’y a pas d’emplois. Seulement deux heures d’électricité par jour. […]

Pas un centime de plus, pas un sou de plus, plus d’argent pour les crimes d’Israël. Pas un centime de plus, pas un sou de plus, plus d’argent pour les crimes d’Israël. Pas un centime de plus, pas un sou de plus, plus d’argent pour les crimes d’Israël. A bas le racisme ! A bas le sionisme ! A bas le clan, les nazis, Israël. Israël suivra bientôt la voie du Troisième Reich, des Etats confédérés d’Amérique, de la Rhodésie et de toutes les autres entités racistes, jetées aux oubliettes de l’histoire ! Vive la Palestine ! […]

Cyrus McGoldrick : Et le cheikh Ahmed Yacine Allah Yarhemouhou [Dieu lui accorde le repos] a dit : « Nous combattrions nos propres frères s’ils nous volaient des terres, et nous vous combattrons pour tout ce que vous avez volé jusqu’à tout récupérer. » Puisse Allah vous bénir tous. Puisse Allah bénir ce jour et tous les jours où nous nous rassemblons pour Lui. » […]

Istafa Naqvi : Je veux simplement lire une lettre écrite par une fillette palestinienne de sept ans. Et elle écrit, il s’agit de Rega : « Vous avez pris mon eau, brûlé mes oliviers, détruit ma maison, volé ma terre, emprisonné mon père, tué ma mère, bombardé mon pays, nous avez tous affamés, tous humiliés. Mais je me suis rendue coupable je me suis défendue en vous lançant un missile. » Mes frères et sœurs, c’est l’histoire de chaque Palestinien qui vit là-bas. […]

Larry Holmes : Je veux juste faire une petite suggestion avant de partir, vous connaissez notre camarade Kim Jong-un, le chef de la République populaire démocratique de Corée, parfois appelée Corée du Nord. Vous savez de qui je parle, n’est-ce pas ? Il a un rendez-vous avec Donald Trump dans quelques jours. Et c’est la lutte du peuple coréen qui a permis cette rencontre. Ne soyez pas dupes. Et nous savons que le camarade Kim Jong-un a fort à faire, en plus de défendre son peuple qui a besoin d’aide. Mais s’il pouvait, pour une seule minute, si c’est possible, juste une minute, s’écarter de l’ordre du jour, et dire : « Trump, Président Trump, ou peu importe, raciste Trump, j’ai un message du peuple palestinien et du peuple du monde. Arrêtez de donner des armes à Israël pour assassiner notre peuple. Libérez la Palestine ! Libérez, libérez la Palestine ! Libérez, libérez la Palestine ! Libérez, libérez la Palestine ! Libérez, libérez la Palestine !

Orateur 2 : Il est juste de se rebeller.

Foule : Il est juste de se rebeller.

Orateur 2 : Israël va en Enfer !

Foule : Israël va en Enfer !

Orateur 2 : Il n’y a qu’une seule solution.

Foule : Il n’y a qu’une seule solution.

Orateur 2 : Intifada, Révolution !

Foule : Intifada, Révolution!

Orateur 2 : Avec nos âmes et notre sang, nous te rachèterons, Palestine !

Oratrice 3 : Avec nos âmes et notre sang, nous te rachèterons, Palestine ! Avec nos âmes et notre sang, nous te rachèterons, Palestine ! Avec nos âmes et notre sang, nous te rachèterons, Palestine !