Diario Judío México -

La chaîne d’information saoudienne Al-Arabiya a diffusé un reportage sur la visite d’une délégation de la Ligue islamique mondiale à Auschwitz le 23 janvier 2020. Cette délégation de représentants de l’islam était dirigée par le secrétaire général de la Ligue, Muhammad Issa.

Le journaliste a déclaré que l’objectif de la visite était d’exprimer le message de la Ligue contre la violence, la haine et l’extrémisme. Ahmad Abadi, secrétaire général de la Rabita Mohammadia des Oulémas au Maroc [1], membre de la délégation, a été interviewé depuis Auschwitz. Il a déclaré que nul dans sa « famille humaine élargie » n’était immunisé contre le « virus de la haine », qui avait atteint la savante nation allemande.

Abadi a ajouté : « Nous devrions apprendre cette leçon […] afin que cette tragédie ne se reproduise nulle part sur notre planète ». Abadi a déclaré que cette visite contribuerait à contrecarrer la « croyance répandue selon laquelle les musulmans seraient prêts à accepter des crimes contre l’humanité ». La visite a eu lieu à l’occasion du 75ème anniversaire commémoratif de la libération du camp. Extraits :

Animateur : Une délégation de haut niveau de savants musulmans de diverses dénominations, dirigée par le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, Dr Muhammad Issa, a visité le site du génocide des Juifs – appelé Holocauste – dans la région d’Auschwitz, en Pologne. La délégation a visité le musée portant sur l’histoire des Juifs, afin d’exprimer son sentiment religieux face aux crimes commis par les nazis et de porter le message de la Ligue mondiale musulmane contre la violence, la haine et l’extrémisme, ainsi que sa position sur l’Holocauste, qu’aucune religion ne peut accepter. Notons que c’est la première fois qu’une organisation islamique visite le camp nazi d’Auschwitz. Il y a environ un an, le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale a visité le musée de l’Holocauste à Washington D.C. et a évoqué les horreurs de l’Holocauste. […]

Depuis Auschwitz, en Pologne, le site de l’Holocauste juif, Dr Ahmad Abadi, secrétaire général de la Rabita Mohammadia des Oulémas au Maroc, nous a rejoints. […]

Ahmad Abadi : Ce que l’on peut voir à Auschwitz et dans ses environs, c’est l’ampleur de la barbarie qui caractérisait ces crimes génocidaires contre l’humanité. On ne peut que s’étonner de la façon dont le virus de la haine a pénétré une nation savante comme le peuple allemand de l’époque. Une grande partie de l’élite allemande était impliquée dans ce discours [nazi] et a accepté ces crimes – certains étaient même impliqués dans ces crimes. Par conséquent, personne dans notre famille humaine élargie n’est immunisé contre ce virus. […]

Nous devrions apprendre cette leçon, car nous sommes une famille élargie, afin qu’une telle tragédie ne se reproduise en aucun lieu de notre planète. […]

Cette visite est une initiative révolutionnaire qui pourrait prouver la fausseté de la croyance répandue selon laquelle les musulmans accepteraient les crimes contre l’humanité. Pas le moindre élément de notre vraie religion, qui interdit que l’on fasse du mal, ne va dans ce sens, d’autant plus que les personnes qui ont été attaquées n’avaient rien fait pour justifier [le traitement subi].

[1] Association d’intérêt général marocaine créée par le roi Mohammed VI en 2006, dont la mission est de promouvoir un islam tolérant et ouvert:

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV