Diario Judío México -

Le président iranien Hassan Rohani a déclaré, dans un discours prononcé le 27 août 2019 sur IRINN TV (Iran), que les pays qui, à l’instar des États-Unis, avaient imposé des sanctions à l’Iran et « perpétré du terrorisme économique » devaient se repentir, retourner à leurs obligations, agir au service des intérêts mondiaux, reconnaître la Révolution islamique et condamner leurs erreurs passées s’ils souhaitaient que la conduite de l’Iran change à leur égard. Rohani a précisé que la situation serait autre si les États-Unis levaient toutes les sanctions économiques et « s’inclinaient » devant le peuple iranien.

Il a déclaré que l’Iran souhaitait résoudre les problèmes de manière raisonnable, dans le respect de ses intérêts, ajoutant : « Nous ne sommes pas intéressés par les séances photo. Si quelqu’un veut se faire prendre en photo avec Hassan Rohani… il n’a qu’à se servir de Photoshop, mais une vraie photo est impossible, à moins qu’ils ne lèvent un jour toutes leurs sanctions injustes ». Extraits :

Hassan Rohani : [S’agissant de] ceux qui ont imposé des sanctions à notre peuple et qui ont perpétré le terrorisme économique, tout changement de conduite à leur égard doit être précédé de leur repentance. Je l’ai dit plusieurs fois. Ils doivent retourner à leurs obligations et abandonner la voie erronée qu’ils ont choisie. Ils doivent agir au service des intérêts et de la sécurité du monde, dans le respect d’autrui. Ils doivent reconnaître notre Révolution, notre régime et les droits de notre peuple, et ils doivent regretter leurs erreurs. S’agissant des relations entre l’Iran et les États-Unis – à moins que les États-Unis ne renoncent aux sanctions et ne rejettent la voie erronée qu’ils ont choisie d’emprunter – nous n’assisterons à aucun chanegment positif. […] Si vous levez toutes les sanctions et vous inclinez devant le peuple iranien, il en sera autrement. […]

Nous voulons résoudre les questions et problèmes de manière raisonnable, mais les séances photos ne nous intéressent pas. Si quelqu’un veut se faire prendre en photo avec Hassan Rohani, eh bien, c’est impossible. Cela peut être fait avec Photoshop, mais une vraie photo est impossible, à moins qu’un jour, ils ne lèvent toutes leurs sanctions injustes et respectent les droits du peuple iranien. Alors nous aurons une situation différente et nous pourrons envisager [une photo].

Voir le clip sur MEMRI TV