Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Dans un discours prononcé le 27 septembre 2019 à la mosquée de Masjidul Quds au Cap, en Afrique du Sud, Cassiem Khan, fondateur de la Fondation Imam Abdul Haron, a critiqué les musulmans qui « préfèrent manger des koeksisters [beignets] et des samoussas » avec le prince Harry et son épouse Meghan, dont le récent séjour en Afrique du Sud incluait une visite dans une mosquée du Cap. Khan a affirmé que les gens ne devraient pas oublier que Harry et Meghan bénéficient toujours de « la richesse mal acquise du colonialisme britannique » et que Harry est un « combattant ennemi », parce qu’il a combattu les musulmans en Afghanistan. Extraits :

Cassiem Khan : Certains musulmans du Cap ont préféré, en cette journée de la Fête du patrimoine, déguster des koeksisters et des samoussas avec la royauté britannique pour la Fête du patrimoine. N’oublions pas que Harry et Meghan bénéficient toujours de la richesse mal acquise du colonialisme britannique. […]

Nous sommes nombreux à être très attristés par l’état actuel du monde musulman et par la façon dont nous sommes constamment attaqués. Laissez-moi vous dire que Harry, que vous avez vu dans les journaux et qui est entré dans [le quartier de] Bo-Kaap et dans notre propre mosquée – que Harry est un soldat combattant ennemi, qui a servi dans l’armée britannique en Afghanistan et qui s’est engagé au combat. Je veux que nous nous ne souvenions. Donc, si l’un d’entre nous veut croire que Harry est allé en Afghanistan pour manger des koeksisters et des samoussas, il doit se faire examiner le cerveau.