Diario Judío México - Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

L’imam Farok Alsamarai a déclaré dans un sermon du vendredi, prononcé le 2 août 2019 à la mosquée Al-Israa, à Fridley, Minnesota, que, depuis des siècles, le « répugnant » mouvement laïc appelait les gens et la société musulmane à « séparer les femmes » des lois d’Allah pour pouvoir les transformer en marchandises, car il ne s’intéresse ni à leur dignité ni à leurs droits humains. Affirmant que les femmes nues ou pomponnées sont devenues une “marque de fabrique”, l’imam Alsamarai a donné l’exemple des photos de femmes dans des publicités pour des pneus de voiture ou sur des bouteilles de shampooing, ajoutant que de nombreux pays font la promotion d’hôtels en fournissant des femmes à des hommes en quête d’une nuit de débauche. Il a affirmé qu’au contraire, la loi islamique confère aux femmes pudeur, pureté, valeurs morales et dignité. L’imam Alsamarai a mis en ligne son sermon, intitulé « Ô laïcs, ayez pitié des femmes », sur sa chaîne YouTube. Extraits : 

Farok Alsamarai : Depuis des siècles, le répugnant mouvement laïc appelle les gens et la société musulmane à détacher les femmes des lois d’Allah. C’est le principal problème. Rassurez-vous, ils ne se soucient pas des [droits] humains des femmes, parce qu’ils humilient les femmes au quotidien. Des femmes nues, des femmes habillées et des femmes pomponnées sont devenues une marque de fabrique dans le monde. Par Dieu, les sociétés dans le monde ont dégradé les femmes. Mes frères, ils ont mis la photo d’une femme dans une publicité pour promouvoir des pneus de voiture. Qu’est-ce que les femmes ont à voir avec les pneus de voiture ? Du savon, du shampooing, tout… Un homme prend un bain, et ils mettent la photo d’une femme à moitié nue sur le shampooing. Mes frères, je n’ai jamais vu une dégradation des femmes telle que celle que je vois dans le monde. L’islam [dit] que si vous détachez les femmes des lois d’Allah, vous les privez de leur pudeur, de leur pureté et de leurs valeurs morales. Vous les coupez de leurs caractéristiques, de la dignité qu’elles imposent. Par Dieu, mes frères, la seule raison pour laquelle ils veulent séparer les femmes des lois d’Allah, est de pouvoir transformer les femmes en marchandises. Ne font-ils pas la promotion des hôtels dans de nombreux pays, y compris dans le monde islamique, en fournissant des femmes aux hommes en quête d’une nuit de débauche ? Par Dieu, est-ce là le statut de dignité qui convient aux épouses et aux mères qui élèvent les générations futures de notre nation ?